Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 27 janvier 2010 à 16h20

Pétain - Trahison ou sacrifice ? / Michel Boisbouvier

 

Sur l'automaticité (suite) de Francis Deleu le mercredi 27 janvier 2010 à 16h18

En réponse à Boisbouvier Sur le problème de l'au-to-ma-ti-cité de l'obéissance de la police d'un pays occupé à la puissance occupante.
qui écrit :
Vous avez rétorqué par une lettre d'un magistrat belge qui s'est opposé à une réquisition allemande de gendarmes belges sur la base des conventions de La Haye, lettre qui aurait eu un certain effet sur la gendarmerie, à défaut d'en avoir eu un sur la police.
A cela je réponds deux choses.
Premièrement, il n'y avait pas de Dannecker en Belgique à exciter Falkenhausen comme il excita en France Stulpnagel pour en obtenir fichages, arrestations, internements, déportations.
La personnalité de Falkenhausen n'est pas aussi flatteuse que celle qu'il tenta d'imposer lors de ses procès après la Libération.
Sur la lettre de protestation des hauts magistrats belges, il nota en marge :
Ils n'ont pas la moindre idée de ce que nous avons été encore beaucoup trop doux.
Boisbouvier:
Mais surtout,c'est oublier que cette protestation du magistrat belge fut dépourvue d'effets et que personne n'ose prétendre à part vous qu'il n'y eut ni fichage, ni arrestations, ni internements, ni déportations en Belgique ou dans quelque autre pays occupé par l'Allemagne, ni que les polices de ces pays n'y participèrent.
Le débat porte sur l'au-to-ma-ti-ci-té de l'obéissance à la puissante occupante et non sur la complicité d'une frange des autorités belges dans les crimes des nazis. Il n'est donc pas question ici d'exonérer le crimes des uns en les comparant aux crimes des autres.
Police et gendarmerie obéissaient à leurs autorités de tutelle qui, le cas échéant, s'adressaient aux Secrétaires généraux. Ce qui n'empêchera qu'à diverses reprises, par exemple, des bourgmestres pro-nazis et/ou collaborationnistes ont réquisitionné la police municipale et même des brigades de gendarmerie locale pour prêter main-forte aux Allemands. Mais, revenons à l'automaticité si chère à Boisbouvier !

Un autre exemple de la non-automaticité de l'obéissance ! Lorsque le 6 mars 1942, les autorités allemandes décrètent le travail obligatoire, elles font appel non seulement aux forces de l'ordre allemandes mais aussi aux services de police belge. Le lieutenant-colonel Boutte, faisant fonction de commandant de la gendarmerie, fait savoir au Secrétaire général de l'Intérieur qu'il a des objections de conscience.

- A Courtrai, par exemple, le Procureur du roi déclare publiquement que la réquisition de la gendarmerie pour l'arrestation des réfractaires est illégale, puisque aucune loi belge ne la justifie.

- A Anvers, le Procureur du roi publie une instruction dans laquelle il explique clairement que suivant l'article 115 du code pénal belge, la coopération éventuelle des services de police belge au transport forcé de travailleurs belges vers l'étranger est un crime punissable de la peine de mort. Les mêmes réserves sont de rigueur en ce qui concerne les arrestations illégales et les perquisitions arbitraires, considérées comme délits, conformément aux articles 147 et 148 du même code. En outre, on ne peut perdre de vue que ces peines sont applicables, non seulement aux coauteurs et à leurs complices. Il est, dès lors explicitement conseillé à tout fonctionnaire de s'abstenir de pareils actes.

A la suite de ces nombreuses protestations, dans un premier temps, la Militärverwaltung informe les autorités belges que l'ordre de réquisitions des forces de l'ordre belge est une erreur et qu'elle n'a jamais eu l'intention de charger les services de police belges de l'exécution de l'ordonnance du 6 octobre 1942. Elle se ravisera en septembre 1943 en stipulant que les dispositions de l'ordonnance doivent être appliquées intégralement et sans discussion. Le Secrétaire général de la Justice refusera d'appliquer l'ordonnance arguant à nouveau qu'elle est contraire à la loi belge. Plusieurs commissaires et commandants de brigade refusant d'exécuter les ordres allemands seront arrêtés. Le Secrétaire général lui-même sera démis de ses fonctions.
Voyant que ses tentatives de collaboration n'obtiennent pas le résultat escompté, la Militärverwaltung décidera, début 1944, de renoncer définitivement à la collaboration des services de police belges.

Francis.

Sources:
- Betty Garfinkels, Les Belges face à la persécution raciale 1940-1944, Centre national des hautes études juives, éditions de l'Institut de Sociologie de l'Université Libre de Bruxelles, 1965.
- Willy Van Geet, La gendarmerie sous l'occupation, éditions J.M. Collet, 1992.

*** / ***

lue 1324 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Boisbouvier , demandez donc à Klarsfeld de Léon BEL 27 janv. 2010 18h58
2 Il progresse ! de françois delpla 28 janv. 2010 06h12
3 De Boisbouvier ??? de Jacques Ghémard 28 janv. 2010 08h02
4 je n'ai pas inventé... de françois delpla 28 janv. 2010 08h43
5 En attendant, Michel Boisbouvier ne répond pas à mes questions... de Nicolas Bernard 28 janv. 2010 10h27
6 Mais si ! de Boisbouvier 28 janv. 2010 10h46
7 alors là c'est à moi d'être jaloux ! de françois delpla 28 janv. 2010 10h55
7 Vous ne répondez toujours pas à mes questions de Nicolas Bernard 28 janv. 2010 11h10
7 je n' accepte pas de Michel Auffret 28 janv. 2010 14h14
8 Ha il m'a énervé aussi ! de Jacques Ghémard 28 janv. 2010 16h49
9 Pepe, ils sont devenus fous ! de Daniel Laurent 28 janv. 2010 17h56
9 Résistance(s) de Boisbouvier 28 janv. 2010 19h03
10 Crise mystique ? de Jacques Ghémard 28 janv. 2010 20h45
11 Rien n'y fera de Boisbouvier 28 janv. 2010 22h46
12 Pesons, pesons de Jacques Ghémard 28 janv. 2010 23h58
13 Gerbes en série de Boisbouvier 29 janv. 2010 06h26
14 Votre source est là même j'imagine de Jacques Ghémard 29 janv. 2010 08h31
15 Refileur d'ardoise de Boisbouvier 29 janv. 2010 09h34
16 Et au delà des apparences ? de Jacques Ghémard 29 janv. 2010 11h01
17 Responsabilités de Jean 29 janv. 2010 11h31
18 et hop, esquive de Daniel Laurent 29 janv. 2010 12h26
18 Vous perdez des morceaux en route ... de Jacques Ghémard 29 janv. 2010 12h29
18 A charge et à décharge de Francis Deleu 31 janv. 2010 12h19
16 flagrant délit ! de françois delpla 29 janv. 2010 11h12
12 La puce à l'oreille de Francis Deleu 30 janv. 2010 17h24
10 outre saints de françois delpla 28 janv. 2010 21h51
10 En attendant, vous ne répondez pas à mes questions de Nicolas Bernard 29 janv. 2010 09h11
11 B. ne repondra pas , il reposera les mêmes questions ! de Léon BEL 29 janv. 2010 10h52
12*** contribution effacée
13 L'obsession de la répétition de Francis Deleu 15 févr. 2010 14h03
11 C'est un plaisir de vous répondre de Boisbouvier 29 janv. 2010 17h38
12 J'ai trouvé 6 fois "renardise" dans les contributions de Boisbouvier ! de Jacques Ghémard 29 janv. 2010 17h52
13 Vieil adage de Boisbouvier 30 janv. 2010 23h20
14 Non, c'est la redondance ! de Jacques Ghémard 31 janv. 2010 00h15
12 Et ca recommence.... de Daniel Laurent 29 janv. 2010 18h28
13 Envoyons les tomates de Jacques Ghémard 29 janv. 2010 19h02
12 Vous ne répondez toujours pas à mes questions de Nicolas Bernard 30 janv. 2010 19h21
13 Mais Jean a une réponse ! de Léon BEL 30 janv. 2010 21h06
14 Merci Lebel ! de Jean 30 janv. 2010 22h44
15 Calmer le psychopate qui tenait le pétard en attendant les gendarmes de Jacques Ghémard 30 janv. 2010 23h26
16 Allons Jacques... de Jean 31 janv. 2010 07h55
17 Ok, donc c'est peut être plus tard seulement ... de Jacques Ghémard 31 janv. 2010 12h19
17 autre sottisier de françois delpla 31 janv. 2010 12h39
15 sottisier de françois delpla 31 janv. 2010 06h48
10 de plus en plus bizarre de Michel Auffret 29 janv. 2010 11h37
7 Florilège de Nicolas Bernard 28 janv. 2010 19h09

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Pétain - Trahison ou sacrifice ?

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes