Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Pétain - Trahison ou sacrifice ? / Michel Boisbouvier

En réponse à -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1En attendant, vous ne répondez pas à mes questions de Nicolas Bernard

C'est un plaisir de vous répondre de Boisbouvier le vendredi 29 janvier 2010 à 17h38

Nicolas Bernard croit dur comme fer avoir réfuté quelque chose quand il a dit ceci.
1/ Le nazi impénitent Lischka a, en février 42, recommandé à l’autorité d’occupation en France (le MBF) de faire ficher-arrêter-garder-déporter (FAGD) les Juifs de France, de préférence par la police française, plutôt que par la police allemande, de façon à éviter l’impopularité de la mesure pour l’Allemagne en la transférant habilement sur des policiers Français et, par voie de continuité, sur l’Etat français lui-même.
2/ Vichy a accepté d’entrer dans cette manœuvre.
3/ Il fit donc le jeu des Allemands et s’est ainsi rendu coupable de trahison, puisque celle-ci se définit comme une « intelligence avec l’ennemi en vue de favoriser ses entreprises ». art.75 du C.P.
Que répondre à cela ?
Que ce Lishka ne s’est pas leurré sur un point, car Lischka a parfaitement réussi à faire rejaillir sur Vichy l’opprobre des « fichages-arrestations-gardes-déportations » (FAGD) de Juifs comme on le voit encore, ici et maintenant, et disons le en latin pour marquer le coup : hic et nunc.
Mais qu’il n’avait pas tout prévu.
Car, que s’est-il passé ensuite ?
Certes, l’initiative de ces FAGD fut toujours allemande, mais il arriva que la marge entre l’initiative et l’exécution (elle existe toujours) put s’élargir et que Vichy sut en profiter pour sauver un maximum de gens. (C’est là qu’intervient le rôle de Bousquet en mai 42 avec Heydrich et en juillet-août 42 avec Oberg et Knochen, puis celui de Laval ensuite).
Il arriva que, lancés dans cette perspective pleine de promesses, les Allemands les plus nazifiés eux-mêmes, les SS, se privèrent de leurs moyens d’action en restaurant l’autorité du gouvernement de Vichy sur la police de la zone occupée.
De sorte que, passé un premier accord conclu le 2 juillet 42 avec les SS de Paris, aux termes duquel eurent lieu les rafles du 16 et du 17 juillet en zone occupée et celles du 27 août en zone libre, Vichy put, ensuite, refuser aux Allemands les extensions qu’ils réclamaient.
D’où le sauvetage massif des Juifs de France par Vichy dont ont parlé si bien Poliakov, Hilberg, Annie Kriegel et, pour finir, Klarsfeld, lui-même malgré qu’il en eût.

A ce stade de la controverse, Bernard croit avoir trouvé l’argument irréfutable.
Il dit :
Vous êtes le premier à dire, Boisbouvier, que les SS étaient barbares, cruels et monstrueux et vous voudriez nous faire croire qu’ils auraient renoncé à leurs instincts pervers pour les beaux yeux de Vichy ? Pourquoi l’auraient-ils fait ?
Je crois que la réponse est facile. Certes Lénine, Staline, Mao et Pol Pot furent de grands criminels. Est-ce à dire que tous les communistes qui les suivirent le furent aussi ?
Personnellement, je ne le crois pas. Il put y avoir des gens respectables parmi eux. Certains d'ailleurs n'apprirent les crimes en question que longtemps après qu'ils eurent été commis.
Ainsi furent sans doute, vis-à-vis de Hitler et de Himmler, Oberg et Knochen dont Klarsfeld fit des portraits nuancés. Ils étaient nazis et SS certes, mais néanmoins accessibles à des sentiments humains.
C’est grâce à eux que cette marge entre un ordre et son exécution dont j’ai parlé put s’élargir suffisamment pour réaliser ce magnifique sauvetage.
Quand Oberg réclamait à Laval des dénaturalisations de Juifs pour satisfaire aux exigences d’Eichmann et remplir les trains qu’il avait prévus, Laval, pouvait les lui refuser. « Les Juifs ne peuvent pas être livrés comme dans un Prisunic » dit-il.
Quand il lui réclamait de nouveaux Juifs étrangers de zone libre, Laval répondait : "impossible, ils sont partis chez les Italiens et ceux-ci refusent de me les remettre".
Nullement dupes, les traîtres comme Antignac annotaient ces réponses de commentaires comme « renardise » ou « quand l’insolence devient une méthode ».
Et pendant ce temps les Juifs couraient et se cachaient, au Chambon sur Lignon, par exemple, en attendant l’heure bénie de la Libération.

Voilà, mon cher Bernard, ce que je voulais vous dire en réponse à vos « réfutations ».

*** / ***

lue 1730 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 J'ai trouvé 6 fois "renardise" dans les contributions de Boisbouvier ! de Jacques Ghémard 29 janv. 2010 17h52
2 Vieil adage de Boisbouvier 30 janv. 2010 23h20
3 Non, c'est la redondance ! de Jacques Ghémard 31 janv. 2010 00h15
1 Et ca recommence.... de Daniel Laurent 29 janv. 2010 18h28
2 Envoyons les tomates de Jacques Ghémard 29 janv. 2010 19h02
1 Vous ne répondez toujours pas à mes questions de Nicolas Bernard 30 janv. 2010 19h21
2 Mais Jean a une réponse ! de Léon BEL 30 janv. 2010 21h06
3 Merci Lebel ! de Jean 30 janv. 2010 22h44
4 Calmer le psychopate qui tenait le pétard en attendant les gendarmes de Jacques Ghémard 30 janv. 2010 23h26
5 Allons Jacques... de Jean 31 janv. 2010 07h55
6 Ok, donc c'est peut être plus tard seulement ... de Jacques Ghémard 31 janv. 2010 12h19
6 autre sottisier de françois delpla 31 janv. 2010 12h39
4 sottisier de françois delpla 31 janv. 2010 06h48

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Pétain - Trahison ou sacrifice ?

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes