Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


www.delpla.org, le site de l'historien François Delpla
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Site personnel de F. Delpla, Historien 1939-45 / François Delpla

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1Cétacé ! de françois delpla

Travaux, trouvailles et transparence... de Nicolas Bernard le mercredi 19 septembre 2007 à 16h12

Le site de François Delpla a vocation à présenter les travaux et trouvailles de cet historien. Rares sont les historiens à procéder de la sorte, même si l'on peut trouver ça et là quelques exceptions, telles que l'excellente Simone Bertière, biographe talentueuse des reines de France et, plus récemment, de Mazarin.

Mais François Delpla va plus loin. Il a entrepris de reproduire sur ledit site différentes joutes internautiques auxquelles il a été amené à participer, le plus souvent pour promouvoir ses propres thèses (Hitler n'aurait pas envahi l'U.R.S.S. ni exterminé les Juifs si Churchill n'avait pas eu le front de lui résister en 1940 ; ce même Churchill a fait supprimer Himmler en 1945 ; Yamamoto était prêt à faire repérer la Flotte japonaise sur le chemin de Pearl Harbor ; etc.).

Malheureusement, cette retranscription a parfois été gravement incomplète. Des débats n'ont même pas été reproduits. D'autres, lorsqu'ils l'ont été, ont été à ce point expurgés qu'il n'en restait pratiquement rien, excepté les messages de François Delpla lui-même.

Ces débats présentaient deux points communs. Tout d'abord, ils révélaient de lourdes erreurs de lecture ou d'appréciation de documents de la part de cet historien. Ensuite, et là était le plus fâcheux, ils mettaient en lumière l'attitude même de M. Delpla, qui ne tenait aucun compte de l'argumentation de ses contradicteurs et refusait de remettre en cause les thèses pourtant réfutées. M. Delpla éprouve d'évidentes difficultés à abandonner des "trouvailles" historiographiques dont la fausseté a été amplement établie.

J'ose lui rappeler au passage qu'il commet une nouvelle erreur de lecture : je mentionnais non pas trois débats, mais quatre (sans compter notre "discussion" sur le prétendu pacifisme de Hitler où j'ai une fois de plus mis à jour une bourde de votre part dans l'examen des documents). Cela commence à faire beaucoup d'erreurs de lecture, François... :-)

Bref, passons. Les faits énumérés ci-dessus (erreurs capitales de lecture ou d'interprétation, refus de changer d'avis malgré la démonstration desdites erreurs), François Delpla n'a pas cru bon de les faire connaître aux visiteurs de son site. Ces derniers ne seront ainsi pas amenés à savoir que la plupart des théories défendues bon an mal an par cet historien ont été réfutées depuis belle lurette, non seulement parce que les preuves les attestant n'en étaient précisément pas, mais encore parce qu'elles étaient totalement démenties par les faits.

C'est là une attitude que je laisserais au lecteur le soin de définir.

J'ai signalé le fait à M. Delpla, lui demandant pourquoi il s'abstenait de procéder à une retranscription intégrale - lorsque retranscription il y avait. M. Delpla a formulé plusieurs réponses, incohérentes, contradictoires : excuse technique, ton prétendument trop violent des messages (alors qu'il en reproduit d'autres, bien plus véhéments, sur son site !), et depuis aujourd'hui souci d'une plus grande lisibilité (avec "bannissement des redondances")... Il a refusé de procéder aux reproductions de mes messages alors qu'il en avait la possibilité. Il m'a même interdit d'intervenir sur son forum afin de poster mes réfutations - après m'avoir bizarrement invité à y poster. Peut-être a-t-il changé d'avis depuis, mais cette petite expérience ne m'incite guère à y revenir, tant il est vrai que ses espaces de discussion n'ont d'autre objectif que la promotion de ses thèses. Et là où la liberté n'est pas vraie, l'Histoire n'est pas libre.

François Delpla ajoute à ces excuses diverses et variées la mémoire sélective.

Un exemple ? Le débat relatif à Pearl Harbor avait mis l'accent sur une terrible erreur de lecture commise par lui, s'agissant d'un document japonais. Cet individu y avait lu que l'amiral Yamamoto avait recommandé à la Flotte d'attaquer la base américaine en suivant une route maritime très fréquentée, celle du sud, et en avait déduit qu'il avait trahi sa patrie, en cherchant à faire repérer ladite Flotte par les Américains. Vérification faite (par moi), il s'avérait que ladite recommandation émanait d'un amiral moins haut placé, à savoir l'amiral Nagumo, d'ailleurs très réticent à l'idée de mener ses porte-avions traverser le Pacifique. François Delpla, mauvais joueur, maintient qu'il ne s'agit que d'une "possibilité", alors que le fait a été surabondamment prouvé. Surtout, sa thèse s'effondrait. Mes recherches ont d'ailleurs totalement réfuté ses théories sur la question (voir Nicolas Bernard, "Objectif Hawaï : la préparation de Pearl Harbor", Histoire de Guerre n° 60, juillet-août 2005 - article qui n'a pas fait l'objet du moindre commentaire de la part de Delpla).

François Delpla ne retient d'ailleurs de ce débat très long qu'un raccourci commis par l'un des contributeurs s'agissant du rayon d'action des avions de reconnaissance américains, ou le fait que ce même contributeur ait usé d'un titre certes regrettable, mais à finalité plutôt humoriste. François Delpla en a assurément vu bien d'autres, et il y a lieu de supposer que sa colère rétrospective relève davantage du prétexte.

Toujours est-il que François Delpla a eu des années pour s'expliquer - depuis 2004, exactement. Devant ses différentes excuses successives (lesquelles doivent être sollicitées après maints efforts d'approche), l'honnêteté me conduit à conclure que si cet individu refuse catégoriquement de reproduire sur ses espaces les débats l'ayant considérablement mis en difficulté, c'est bien parce qu'il ne tient pas à ce que ses visiteurs y aient accès. Peu importe à cet égard que certains de ces débats soient accessibles ailleurs, car il n'est pas certain que les visiteurs aient le réflexe de procéder à une vérification sur un annuaire de recherche tel que google. Il est douteux que François Delpla l'ignore...

En d'autres termes, son site n'est pas un lieu propice au débat historique. C'est une vitrine, tout simplement. François Delpla a toujours eu raison contre le monde entier - voyez les débats qu'il a eu la bonté de reproduire ! Ses contradicteurs sont soit des crétins, soit des extrémistes (de gauche ou de droite), soit des soldats perdus dans mon genre, obnubilés par je-ne-sais-quelle morale religieuse qui mettrait à mal ma pourtant incontestable honnêteté intellectuelle et ma recherche de rigueur dans l'analyse des sources et des travaux d'historiens. Les visiteurs ne seront pas amenés à savoir que la vérité est ailleurs, que la plupart des thèses de François Delpla ont en réalité été totalement dévastées, et que ce qu'il a daigné reproduire sur son site est constellé d'erreurs et d'omissions.

Je n'attends pas de François Delpla qu'il reconnaisse les faits ci-dessus exposés. Qu'il sache cependant qu'on ne joue impunément ni avec moi, ni avec la vérité historique - comme j'ai tenu à le lui faire réaliser depuis quelques années, et comme je risque de le lui rappeler à l'avenir.

*** / ***

lue 1623 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 mon plus grand péché de françois delpla 20 sept. 2007 09h30
2 Poisson noyé... mais par qui ? de Nicolas Bernard 20 sept. 2007 10h58
3 point final final de françois delpla 20 sept. 2007 14h45
4 Autrement dit... de Nicolas Bernard 20 sept. 2007 17h51
5 Simple constatation de Auteur anonymé 21 sept. 2007 13h57
6 En tout cas ça nous amène des lecteurs de Jacques Ghémard 21 sept. 2007 14h26
7 Cuisine et cuisine ! de Francis Deleu 21 sept. 2007 15h41
8 Comme un oiseau sur la branche... de Thiriel 21 sept. 2007 16h25
9 Si LDG était Voici... de arcole 22 sept. 2007 14h58
8 eh bé! (comme on dit à Nice) de d.zambon 22 sept. 2007 11h36
6 J'aurais bien voulu qu'Anne Frank survive, moi de Nicolas Bernard 21 sept. 2007 17h10
7 Beau néologisme! de arcole 22 sept. 2007 15h05
8 Il date de plusieurs années de Nicolas Bernard 22 sept. 2007 23h21
7 Un Delp qui s'efforce d'être laïque de françois delpla 23 sept. 2007 06h41
8 Sur Ian Kershaw de Nicolas Bernard 23 sept. 2007 12h55
9 Sans intéret pour toi de Jacques Ghémard 23 sept. 2007 14h13
10 Je ne lui prête pas de telles intentions de Nicolas Bernard 23 sept. 2007 17h11
11 et si nous essayions d'avancer ? de françois delpla 23 sept. 2007 18h58
12 Avancer, oui, mais ce sera sans vous de Nicolas Bernard 23 sept. 2007 20h02
13 Non ! de françois delpla 23 sept. 2007 20h34
14 Une perte ? N'exagérons rien de Nicolas Bernard 23 sept. 2007 21h18
15 Minute, papillon ! de françois delpla 24 sept. 2007 05h23
16 encore un mot de françois delpla 24 sept. 2007 06h48
17 Déplacement de contribution de Francis Deleu 30 sept. 2007 19h46

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Site personnel de F. Delpla, Historien 1939-45

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes