Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

A livre ouvert ... / les contributeurs de "Livres de Guerre"

En réponse à -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Esperia, Freudenstadt, Stuttgart de 

C'est bien ce que je pensais de Nicolas Bernard le mardi 18 mars 2008 à 20h18

Mon contradicteur aura noté que je ne mentionnais pas le cas d'Esperia, que je connais assez pour avoir notamment lu cet article de Tommaso Baris paru dans la revue Vingtième Siècle en janvier 2007. Il s'agit là, à mon sens, de faits établis, quoique il convienne de rappeler que l'Unione Donne Italiane, qui a proclamé que 12.000 Italiennes avaient été violées par les soldats alliés de 1943 à 1945, était une organisation... communiste, ayant intérêt à grossir ce chiffre pour s'en prendre aux Alliés occidentaux. A mon sens, les développements livrés par J.C. Notin dans l'ouvrage cité par "Ollivier" me semblent tout à fait recevables et pertinents.

Cela dit, s'agissant des cas de Freudenstadt et de Stuttgart, ce même contradicteur me confirme qu'en définitive les sources documentaires de ces viols de masse sont assez minces.

Tout d'abord, j'ai pu déterminer que le chiffre de 1.198 viols à Stuttgart par les troupes coloniales françaises, par exemple, n'émane nullement des "registres de la police locale", mais d'un simple... entrefilet du Chicago Tribune du 24 juillet 1945. Compte tenu des innombrables erreurs - parfois intéressées - commises par des journalistes en manque de sensationnalisme au cours de la période - et même après... - il y a lieu d'éprouver quelques doutes quant à la réalité d'un tel chiffre, constamment repris depuis par des propagandistes d'extrême droite mais aussi, visiblement, les auteurs d'un documentaire qui se veut sérieux.

Le journaliste britannique Giles MacDonogh évoque, dans After the Reich. The Brutal History of the Allied Occupation, Basic Books, 2007, près de 600 cas de viols à Freudenstadt et 3.000 à Stuttgart. Hélas ! Si mon contradicteur s'était un peu renseigné, il verrait que MacDonogh ne fait guère preuve d'une grande rigueur : il reprend en effet à son compte la légende des "gentils S.S. torturés du procès de Dachau", outre de reproduire le mensonge historique de James Bacque selon lequel plusieurs centaines de milliers de prisonniers de guerre allemands seraient morts dans les camps alliés. Ce manque de rigueur, peu surprenant de la part d'un non-spécialiste au demeurant très complaisant à l'égard des légendes négationnistes, suffit à jeter le doute sur ses affirmations.

Ce bâclage se retrouve également dans le chiffre même des viols qui auraient été perpétrés à Stuttgart : "plusieurs milliers" ? 5.000 ? 3.000 ? Et finalement, 1.198 ? A titre personnel, et dans l'attente d'éléments bien plus fiables que les rumeurs dont fait état "Ollivier", j'ai vraiment peine à croire qu'un événement aussi massif soit passé à ce point inaperçu. Notez que je me contente de me poser des questions sur un sujet qui n'est pas ma spécialité, et laisse le soin aux historiens de débattre de cet événement.

Quant à Freudenstadt, la ville fut malheureusement victime des terribles combats qui opposèrent les troupes de De Lattre aux derniers carrés de la Wehrmacht. Si le chiffre des viols est très variable (de 500 à... 1.200 !), en attendant des recherches plus sérieuses, il convient de préciser ce contexte d'un affrontement dévastateur pour les forces en présence et pour la ville elle-même. A supposer que ces quelques centaines de viols soient établis, il reste que Freudenstadt m'apparaît être un cas isolé, dans la conquête de l'Allemagne, et tout à fait lié au contexte d'une bataille dont on sait qu'elle fut sanglante.

Bref, une certaine expérience me conduit d'emblée à faire preuve de scepticisme. Des viols ont certainement été commis par les troupes françaises au cours de la conquête de l'Allemagne nazie, la nature humaine comportant sa part de médiocrité et de barbarie, mais les accusations portées contre elles m'apparaissent, en l'état, manquer de solidité, outre de me paraître exagérées. J'aurais tendance à considérer que le cas de Freudenstadt reste indéniable, mais en tenant compte du contexte et en exprimant quelques doutes sur les chiffres avancés, outre que demeurent quelques interrogations sur l'aspect systématique et planifié de ces viols en ce lieu précis.

Cela étant, si de nouveaux éléments, bien plus fiables que ceux énumérés dans le plus grand désordre par mon contradicteur - qui ne fait guère preuve d'un souci de hiérarchisation des sources et d'analyse des éléments cités (il use souvent du conditionnel) - me sont produits, je pourrai sans doute me faire une meilleure idée de la situation.

*** / ***

lue 1815 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Brunes et blondes de Auteur anonymé 18 mars 2008 23h57
2 De moins en moins sérieux... de Nicolas Bernard 19 mars 2008 09h29
3 Pas très sérieux, en effet de Auteur anonymé 19 mars 2008 19h14
4 Absence de preuves et tronquage de citation de Nicolas Bernard 19 mars 2008 20h32
5 Confusion, enfantillages, méthode Coué de Auteur anonymé 20 mars 2008 22h22
6 C'est gonflé ! de françois delpla 21 mars 2008 09h26
7 Quelque chose comme ça en effet de Jacques Ghémard 21 mars 2008 10h23
8 Coup de gueule de Nicolas Bernard 21 mars 2008 11h02
8 Reçu de Auteur anonymé 21 mars 2008 11h08
9 Tout de même... de françois delpla 21 mars 2008 16h16
10 Exagérations ? de Thiriel 21 mars 2008 19h06
11 Apres Oradour, Buchère et Maillé suivent le même schéma de Jacques Ghémard 21 mars 2008 22h14
10*** contribution effacée
11 Des "branches", mais une seule "Organisation" de Thiriel 21 mars 2008 20h55
12*** contribution effacée
13 Je ne peux que souhaiter... de françois delpla 22 mars 2008 14h53

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur A livre ouvert ...

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes