Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


[ 1939-45, AU JOUR LE JOUR ]
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 06 octobre 2009 à 18h03

Histoire(s) de la Dernière Guerre / collectif

En réponse à -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Merci de confirmer... de Nicolas Bernard

De pire en pire de Auteur anonymé le mardi 06 octobre 2009 à 18h01

""Ollivier" a affirmé que les raids stratégiques n'avaient qu'un objectif : tuer des civils allemands. Ce qui l'a amené à assimiler ces raids à l'extermination du ghetto de Varsovie."

Où ça ?

"Bref, selon lui, les raids stratégiques, de 1940 à 1945, ne visaient pas la destruction de cibles industrielles ou militaires, mais uniquement à tuer des civils allemands (de manière à les terroriser)."

Nous parlions des raids aériens sur les villes allemandes. Vous ne l'aviez pas compris ?

"Or, c'est faux. Ils visaient aussi et surtout la destruction des cibles industrielles et militaires. Le nier est une contrevérité historique. Cibler la population civile ne devient un objectif spécifique de la campagne aérienne qu'en... 1942, sur laquelle est axée la priorité (mais certainement pas l'exclusivité !)."

Bernard ne sait plus où il en est. Il écrit :

"Ils visaient aussi et surtout la destruction des cibles industrielles et militaires"

Et une phrase plus loin :

"Cibler la population civile ne devient un objectif spécifique de la campagne aérienne qu'en... 1942, sur laquelle est axée la priorité"

Faudrait savoir, frapper la population civile était la priorité ou c'était un objectif secondaire, les cibles étant "aussi et surtout la destruction des cibles industrielles et militaires" ?

"(mais certainement pas l'exclusivité !)"

Jamais dit cela. Il ne m'a pas échappé que l'aviation alliée avait mené une vaste campagne de bombardements des territoires occupés par l'Allemagne dont la France en vue de la préparation du débarquement avec d'ailleurs un nombre de victimes conséquent, ni que les bombardiers alliés avaient frappé des sites militaires ou industriels comme l'usine de Pennemunde ou les raffineries.

"Cibler la population civile ne devient un objectif spécifique de la campagne aérienne qu'en... 1942"

C'est d'ailleurs on ne peut plus faux car dès 1940, la RAF pratique des raids sur les principales villes allemandes. Par exemple sur Berlin le 26 août 1940, Hambourg le 17 novembre 1940, Mannheim le 16 décembre etc... Frapper la population civile est déjà un des objectifs de ces raids.

Ce n'est qu'en 1942 que la population devient non pas un "objectif spécifique" mais le principal objectif des raids allemands, c'est le moral bombing.

*** / ***

lue 506 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Histoire(s) de la Dernière Guerre

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes