Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 08 décembre 2009 à 11h09

La France de l'entre-deux-guerres / Claude Fohlen

En réponse à -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Quelques éléments de M. B.

nuançons les nuances ! de françois delpla le mardi 08 décembre 2009 à 11h07

Il ne s'agit pas de dire que Laval = Barthou, mais de faire une mini-révolution copernicienne, remettant l'histoire dans son sens chronologique, négligé par tout ce que j'ai lu antérieurement à 1993, que les auteurs prétendent ou non oublier le Laval des années 40 pour se concentrer sur celui des années 30 : les bonnes résolutions ne suffisent pas, quand il y a une telle pente à remonter.

Cela prend d'ailleurs place dans une problématique plus vaste, celle de Hitler à la manoeuvre ou non, et de l'histoire ennemie de la morale. Le nazisme est-il un bloc de maléfices face auquel il faut prendre des attitudes relevant de la morale, ou une entreprise omniprésente de manipulation et de division tous azimuts, à traiter en conséquence, politiquement à l'époque et historiquement aujourd'hui ?

Tu dis toi-même que Barthou n'est pas "le champion tout catégorie de la résistance à Hitler", à la bonne heure ! Mais alors, pourquoi faire grief à Laval de vouloir, sous certaines conditions, causer avec les Allemands ? C'est bien le but de tout le monde, y compris Churchill et de Gaulle, ce n'est pas là-dessus que se fait le partage entre les dupes plus ou moins complaisantes et ceux qui indiquent une voie de résistance digne de ce nom.

A l'époque, elle passe par la SDN, et cela ne fait de doute ni pour Churchill, ni pour Barthou ni pour Laval. L'Allemagne a transgressé le traité de Versailles et menacé la paix de façon bien aussi grave en la quittant qu'avec son réarmement clandestin puis assumé. Et il s'agit de l'y faire revenir, de même que d'y intégrer l'URSS (chose faite par Barthou) à défaut des Etats-Unis.

Une SDN discréditée à l'époque essentiellement par son impuissance en Mandchourie, autant dire sur Mars : pas encore très sérieux. C'est sur l'Allemagne qu'on l'attend et elle fait le nécessaire en condamnant avec sévérité l'Allemagne, au lendemain de la réunion de Stresa.

C'est dans cet élan très prometteur, et très inquiétant pour Hitler, qu'il faut replacer, et le pacte franco-soviétique du 2 mai, catastrophique pour l'agressivité allemande, et l'accord naval du 18 juin, providentiel pour remettre celle-ci en selle.

*** / ***

lue 1322 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Vaste débat... de M. B. 08 déc. 2009 15h49
2 en Sarre, ai-je dit ! de françois delpla 08 déc. 2009 16h55
3 En Sarre, donc... de M. B. 08 déc. 2009 22h30
4 qui dit Sarre dit noeud de françois delpla 09 déc. 2009 13h26
2 Laval, le pragmatique de Boisbouvier 09 déc. 2009 05h52
3 "Le pragmatisme est le mot qui résume Laval" de Nicolas Bernard 09 déc. 2009 09h47
4 Pourquoi les adopter si les parents sont toujours vivants ? de Jacques Ghémard 09 déc. 2009 10h09

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur La France de l'entre-deux-guerres

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes