Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

La France de l'entre-deux-guerres / Claude Fohlen

En réponse à -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Certes de d.zambon

La politique étrangère de Laval de M. B. le dimanche 06 décembre 2009 à 22h59

Voici une bonne page d'Olivier Dard, historien spécialiste de la droite des années trente, tirée de son livre Les années trente. Le choix impossible :

Intronisé ministre des Affaires étrangères le 15 octobre 1934, Pierre Laval [...] paraît potentiellement le meilleur continuateur de Barthou [...]. En fait, une différence de fond sépare Pierre Laval de son prédécesseur : le rapport à la guerre. Envisageable dans l'optique de Barthou, elle est "impensable" (Fred Kupferman) pour le briandiste qu'est Laval. Par ailleurs, alors que Barthou souhaitait au fond une alliance franco-soviétique sur le modèle de l'alliance franco-russe, Pierre Laval, hanté par le mécanisme de Sarajevo, refuse le principe d'alliances [...]. La politique lavalienne est donc à la fois une politique de la présence et de "petits pas" (Jean-Baptiste Duroselle). La première étape est italienne. Pierre Laval doit en effet, dans la perspective ouverte par Louis Barthou, se rendre à Rome pour y envisager un rapprochement [...].

Et pour finir, la synthèse bien connue de D. Borne et H. Dubief, "La crise des années trente" in Nouvelle histoire de la France contemporaine :

Barthou en 1934 et Laval en 1935 illustrent successivement deux politiques fort différentes.

*** / ***

lue 1437 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 discussion capitale ! de françois delpla 07 déc. 2009 07h03
2 Quelques éléments de M. B. 07 déc. 2009 22h14
3 nuançons les nuances ! de françois delpla 08 déc. 2009 11h07
4 Vaste débat... de M. B. 08 déc. 2009 15h49
5 en Sarre, ai-je dit ! de françois delpla 08 déc. 2009 16h55
6 En Sarre, donc... de M. B. 08 déc. 2009 22h30
7 qui dit Sarre dit noeud de françois delpla 09 déc. 2009 13h26
5 Laval, le pragmatique de Boisbouvier 09 déc. 2009 05h52
6 "Le pragmatisme est le mot qui résume Laval" de Nicolas Bernard 09 déc. 2009 09h47
7 Pourquoi les adopter si les parents sont toujours vivants ? de Jacques Ghémard 09 déc. 2009 10h09

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur La France de l'entre-deux-guerres

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes