Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Mémoire d'une Suisse en guerre / Fabienne Regard & Laurent Neury

En réponse à -7 -6 -5 -4 -3* -2 -1*

Le mythe LUCY de Nicolas Bernard le lundi 13 octobre 2003 à 01h57

> Avez-vous des références sérieuses - sites, livres,
> émissions de radio ou autres- qui puissent confirmer vos
> affirmations lues il y a 4-5 ans sur un site qui ne
> fait ,semble-t-il, pas l'unanimité ?

L'article en question n'a pas été rédigé par Jason Pipes, mais par un tiers. Jason Pipes l'a posté sur son forum en réponse à une de mes interventions portant sur l'identité de cet agent (qui à mon avis n'a jamais existé) de LUCY au FHQ, "Werther".

L'article m'a paru extrêmement bien renseigné. Vous pouvez le demander à Jason Pipes - sur son forum ou par voie privée. Avec un peu de chance, il le possède encore.

De mémoire encore, l'article faisait référence à un ouvrage intitulé "Operation Lucy", d'Anthony Read et David Fisher, Hodder & Stoughton, 1981 (Londres), qui expose la thèse d'un transfert d'informations de type ULTRA des Britanniques à LUCY. Il est possible que l'information relative au changement d'opinion de MM. Accoce et Quet y soit mentionnée.

Mais rassurez-vous : j'ai depuis déniché d'autres sources.


> J'ai tendance à me méfier des infos de seconde main, de
> plus vous avouez vous-même avoir quelques défaillances
> de mémoire...

Cette méfiance est bien compréhensible - j'espère cependant que vous avez lu d'un oeil aussi sceptique l'ouvrage de MM. Quet et Accoce, compte tenu de leur constante absence de références, citations de sources et autres notes infrapaginales.


> Il doit bien rester des traces de ce
> retournement singulier.

Ma foi, c'est bien possible. Le fait est que MM. Accoce (tout du moins M. Accoce) n'ont plus beaucoup parlé de leur livre dans les années 80...


> Dans quel contexte, à propos de quel rebond, Accoce et
> Quet sont-ils revenus sur leur affirmations de 1966 ?

Pas la moindre idée. Sans doute ont-ils vu que leur position, battue en brêche par Schramm et autres, était intenable. C'est très simple, au fond : citez-moi un message codé cité par MM. Accoce et Quet. Ils prétendent que Werther a informé les Soviétiques, via Rössler, des moindres détails de l'offensive sur Koursk ? Perdu. Les messages transmis par Rössler ont été de qualité variable, et pas un n'a prédit la date de l'offensive. Pire encore : le 23 juin 1943, moins de deux semaines avant le déclenchement de l'attaque allemande, Werther avait suggéré qu'elle avait été décommandée...

Toujours est-il que ce désaveu est connu parmi les Anglo-Saxons, puisque un certain Louis Kilzer l'évoque dans un bouquin intitulé "Hitler's Traitor. Martin Bormann and the Defeat of the Reich" (Ballantine Books, 2000) - je le confesse, le titre jette un doute sérieux sur le crédit du bouquin. Je n'ai pas lu le livre, mais l'info est accessible ici :

De même, voir le commentaire réservé par des spécialistes du Renseignement à "La Guerre a été gagnée en Suisse" :

Cela fait plusieurs sources différentes.


> L'affaire m'intéresse réellement, comme vous avez pu
> vous en rendre compte. Le cas"Lucy" a fait couler
> beaucoup d'encre et je constate qu' à part l'ouvrage de
> ce von Schramm, vous ne nous proposez pas vraiment de
> ressources bibliographiques qui permettraient de
> vérifier vos dires.

Je m'en abstiens parce que le grand n'importe quoi a été proféré sur cette affaire. Prenez Kilzer, par exemple : il prétend que "Werther" n'était autre que Bormann, une ineptie réfutée depuis belle lurette. Et je ne parle ni de Carell, ni de Perrault, ni d'Arsenijevic (qui parle plutôt du réseau en Suisse, non du réseau allemand). Même la CIA s'est fourvoyée, par manque de sérieux et de rigueur, accusant Canaris, Oster, Gisevius, Gördeler et un certain Fritz Bötzel (chef du bureau d'évaluation des renseignements du groupe d'armées Sud-Est à Athènes). Du délire pur et simple.

A dire vrai, l'ouvrage de Schramm est le seul qui, à ma connaissance, constitue un travail sérieux sur la question. Il s'appuie sur les archives allemandes pour nous fournir un point de vue très complet sur la question. Personnellement, je ne peux que vous inciter à vous le procurer : il est encore disponible sur certains sites de vente en ligne.

Il ne dissipe certes pas tous les mystères liés à Rössler, mais règle définitivement son compte à l'idée d'une trahison (ou d'un acte de Résistance-Widerstand) au sein du FHQ.


> PS : Une petite question me taraude. Parmi tous les
> sujets importants de Livres de Guerre, qu'est-ce qui
> vous a poussé à choisir d'intervenir sur ce fil consacré
> à l'Histoire suisse. Un intérêt personnel ?

Je suis intervenu dans un fil exposant, non l'Histoire suisse, mais l'histoire des services de renseignements suisses, et en particulier un bouquin, "La guerre a été gagnée en Suisse", qui ne saurait être qualifié de livre d'Histoire. L'affaire Werther m'a obsédé depuis la lecture, il y a de cela une dizaine d'années, d'un chapitre d'"Opération Terre Brûlée", de Paul Carell. Ce chapitre relatait le rôlé joué par les services de renseignements soviétiques dans la victoire de Koursk en juillet 1943. Carell avait beau, comme je l'ai appris ultérieurement, se planter (avec sans aucun doute quelques arrières pensées politiques : propager le mythe du coup de poignard dans le dos), son récit sur la présence d'une taupe placée dans l'entourage de Hitler m'a fasciné. Je me suis par la suite renseigné afin de me faire ma propre opinion. Puis je suis tombé aujourd'hui sur vos messages, d'où mon idée de vous renseigner.

*** / ***

lue 1763 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 la source de Roessler de Laurent Boussaton 17 octo. 2003 18h53
2 Assez vague... de René CLAUDE 18 octo. 2003 10h09
2 Un peu de temps... de René CLAUDE 18 octo. 2003 17h45
3 " il faut d'abord avaler la suisse " excelente idee !!! de Laurent Boussaton 18 octo. 2003 18h00
4 Quand je pense... de René CLAUDE 18 octo. 2003 23h01
2 LUCY = ULTRA ? Pas si simple de Nicolas Bernard 19 octo. 2003 01h20

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Mémoire d'une Suisse en guerre

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes