Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre


La description de ce livre


La description de ce livre


La description de ce livre


La description de ce livre


La description de ce livre


La description de ce livre


La description de ce livre


La description de ce livre

Service secret / Georges A. GROUSSARD

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1Corvignole et Cagoule de Serge Desbois

De l'orthographe d'un nom propre ! de Francis Deleu le lundi 28 août 2006 à 12h20

Bonjour Serge, bonjour à tou(te)s,

Loutaunau-Lacaud ? Je doute de l'orthographe et je redoute que vous ne soyez chargé de la délicate mission de la démentir auprès de votre ami historien. §;-)) A sa décharge, nombreux sont ses confrères qui s'emmêlent les touches du clavier dans l'exercice redoutable de l'orthographe des noms propres.
Quelques exemples !
- Robert Paxton, "la France de Vichy", écrit Paul Raynaud (erreur typographique sans doute puisque l'index mentionne Reynaud).
- Un site, réputé pour son sérieux , écrit à diverses reprises "l'amiral Darland"
- Et que dire de l'orthographe de Baudouin, Bauduin....au gré de la fantaisie des auteurs.

Quant à Loustaunau-Lacau, après un rapide inventaire des livres à portée de main, la majorité des historiens penche pour l'orthographe "Loustaunau-Lacau" : Pierre Giolitto, "Histoire de la Milice" - Jean-Baptiste Duroselle, "Politique étrangère de la France, l'abîme" - Alain Guérin, "Chronique de la Résistance" - Pierre Laborie, "L'opinion française sous Vichy" - sous la direction de Jean-Pierre Azéma et François Bédarida, "La France des années noires" - Hervé Coutau-Bégarie et Claude Huan, "Darlan"...

Les tenants de l'orthographe "Loustanau-Lacau" : Ferro, "Pétain" - Michel Winock, "Nationalisme, antisémitisme et fascisme en France".

Les "bivalents" : Jean-Paul Cointet avec "a" dans "La Légion Française des Combattants" et avec "au" dans "Histoire de Vichy" - Robert Paxton avec "a" dans "La France de Vichy" et avec "au" dans "L'Armée de Vichy".

Pftttt ! Ma tête de responsable dissipé du glossaire risquant d'être mise à prix, il serait prudent de trancher. Loustaunau-Lacau sera retenu ! Sachant que ce dernier a écrit un livre "Mémoires d'un Français rebelle", j'en ai retrouvé la couverture sur la Toile. L'image n'est pas très nette mais assez pour lire "Loustaunau-Lacau".

Bien cordialement,
Francis

*** / ***

lue 1825 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 c'est sa faute, aussi! de arcole 29 août 2006 09h17
2 Ses supermarchés n'auraient eu aucun succès de Jacques Ghémard 29 août 2006 10h44
2 Navarre de Francis Deleu 29 août 2006 12h38
3 autres orthographes? de arcole 29 août 2006 13h44
3 Navarre est déjà "pris", si je puis dire... de René CLAUDE 29 août 2006 13h55
4 Démission en vue ! de Francis Deleu 29 août 2006 15h14
5 déjà pris en 14-18 de Laurent Laloup 29 août 2006 15h31
6 Mais qu'est-ce qu'il attend le webslave .... de Francis Deleu 29 août 2006 16h41
4 Navarre, sentinelle de Verdun de arcole 29 août 2006 16h29

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Service secret

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes