Pour les effectifs militaires de 44, lire aussi cette page: - Freefrench - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


Le site "Free French"
 
 
 
 Modérateur du livre
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Freefrench / Jacques Ghémard

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1les chiffres de arcole

Pour les effectifs militaires de 44, lire aussi cette page: de Leon le vendredi 10 novembre 2006 à 08h20

Bonjour à tous,
Vous pouvez lire sur le "apparamment très sérieux site stratisc.org", (le site de la stratégie dans l'histoire), une analyse de "l'amalgame", avec chiffres et dates.



Où l'on peut lire, entre autres choses fort instructives:

"Bref, le gonflement des militaires est tel qu’en mars 1945, plus d’un million d’hommes se trouvent sur les listes de l’intendance, mais 250 000 hommes seulement sont engagés dans la bataille, musulmans Nord-Africains, noirs ou pieds-noirs."

"(...) de Lattre, soucieux d’équiper au plus vite les unités FFI de la 1re Armée, avait profité de ses bons rapports avec le général Devers, (...) pour négocier par la voie hiérarchique opérationnelle l’équipement de 52 000 FFI pris en compte par son armée. (...) Eisenhower fit suspendre le 14 janvier 1945 l’équipement des bataillons FFI de la 1re Armée dans le cadre du plan Devers - de Lattre. Du fait de cet imbroglio administratif, il faudra attendre le 9 février 1945, soit la fin de la bataille de Colmar, pour que le problème de l’amalgame 1re Armée - FFI soit réglé sur le plan administratif, ce qui rendra impossible son achèvement sur le plan matériel avant la fin de la guerre, compte tenu de la lenteur de la procédure de réarmement imposée par les Etats-Unis."


"Finalement, 57.000 FFI ont rejoint la 1re Armée en unités constituées, dont 20 000 au titre du secteur français du front des Alpes, placés pour emploi à la 1re Armée: 30 000 engagés volontaires en majorité d’origine FFI l’ont rejointe individuellement. L’administration centrale lui a envoyé 27 000 hommes à partir des centres d’instruction des FFI des régions militaires "

Je reprends la célèbre citation de Jacques :

"La faiblesse de la participation augmente le mérite des participants, bien entendu et le démérite des non participants bien entendu également."

A plus tard, Frédérique

Institut de Stratégie Comparée

*** / ***

lue 994 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes