Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


[ 1939-45, AU JOUR LE JOUR ]
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Histoire(s) de la Dernière Guerre / collectif

En réponse à -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Mais si de Nicolas Bernard

Levons un peu les yeux de Etienne Lorenceau le lundi 05 janvier 2015 à 20h11

Pourquoi la France aurait il été le seul pays d'Europe où les gentils nazis n'auraient pas prévus de déporter les enfants
Meme si Laval etait une &@#§# il devait bien présenter des arguments même bidons pour gagner du temps. Donc relever ses missives aux allemands ne relève pas forcément de la bonne foi. Il ne sert à rien de tirer sur un corbillard: Laval a assez à son passif pour resté condamné au tribunal de l'histoire.

Monsieur Paxton par contre ne devrait pas se justifier mais s'excuser publiquement avant de rectifier car il insulte un très grand nombre de français dont beaucoup ont donné leur vie quand son propre pays, jusqu'en fin 1942, était tout aussi cyniquement collaborationiste (lire "As he saw it" du fils du Président Franklin Roosevelt et ses négociations avec Darlan avant l'assassinat de ce dernier par les resistants royalistes), maintenait son ambassade auprès de Pétain avec deux de ses plus grands ténors (pour bloquer la flotte française des Caraibes) et mettant tous les batons possibles dans les roues du Général de Gaulle.

Juste un petit témoignage pour Mr Paxton, mon père resistant de la première seconde affecté au réseau Cohors de Jean Cavaillès et coorganisateur de réseaux d'évasion en zone libre, arrêté, torturé et déporté politique à Buchenwald Flossenburg puis Mauthausen/Ebensee notamment pour son aide aux Juifs, avait instruction s'il était poursuivi de sonner à la première porte venue et demander protection. Cela l'a sauvé à plusieurs reprises (notamment chez une concierge à Paris qui l'a glissé sous son lit et nié à la Gestapo avoir vu quiconque en leur ouvrant largement la porte de la loge) et les français soit disant tous collabos l'ont à chaque fois caché au risque de leur propre vie. Mais bien sur quand on sert un état qui a été collabo et visait seulement à démanteler l'empire français, on cherche à se donner bonne conscience ! Je salue par contre les jeunes G.I. qui eux ont mis en jeu leur intégrité physique et leur vie par idéal avec, pour un grand nombre, une issue dramatique. je ne salierai pas leur mémoire juste parce qu'un paxton veut jouer les donneur de leçons.

*** / ***

lue 2283 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Histoire(s) de la Dernière Guerre

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes