Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Pétain / Marc Ferro

En réponse à -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Pourquoi ? de JARDIN DAVID

Dungler ce méconnu de Francis Deleu le jeudi 28 février 2013 à 21h47

Bonsoir,
"Je ne vois pas pourquoi cette version serait plus proche de la réalité. (?)"
Disons plutôt : version plus crédible que d'autres versions comme celle-ci : Giraud, Canaris et Monsieur Paul
"Il y a quelques erreurs, de mémoire."
Lesquelles ?
"Pourquoi DUNGLER n'y est pas nommé précisément ?"
Envers et contre tout a été publié chez Robert Laffont en 1947. Il est plausible que SOUSTELLE ignorait l'identité véritable de DUNGLER connu seulement sous le pseudo "Monsieur Paul"
Même les fonctions de Gabriel JEANTET (chargé de mission au cabinet civil de Pétain) ne sont guère connues par SOUSTELLE : un certain JEANTET, qui semble à même d’approcher facilement le Maréchal... écrit-il.
"J'ai plus l'impression que SOUSTELLE cherche avant tout à marginaliser GIRAUD. Lequel n'était d'ailleurs pas tenu en grande estime par DUNGLER si on en croît les écrits de ses proches."
Il n'est pas le seul à estimer GIRAUD à sa juste valeur : valeureux soldat et médiocre politique.
Exemple : le diplomate américain, Robert Murphy, fut impressionné par la détermination de Giraud qu'il considérait comme l'homme le plus apte pour collaborer à l'offensive américaine en Afrique du Nord. Malheureusement pour Giraud, Murphy constata à Alger que cet homme doué d'une volonté indomptable manquait d'autres qualités. La conclusion qu'en tire le diplomate, en une demi ligne, est cruelle et sans appel pour le pauvre Giraud: Sa carrière se termina donc fort mal.
"Ouppss J'en oubliais mes classiques ! SOUSTELLE, son but ?"
SOUSTELLE relate son parcours de Français Libre de Londres en 1940 à Alger en 1943 et d'Alger à Paris en 1944.
Son but ? Puisque vous y tenez (en mode humoristique et HS) dans les années 60 : un seul but, l'Algérie française.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 1137 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Ils se connaissaient ! de JARDIN DAVID 02 mars 2013 19h18
2 Il y en a sans doute une dans le titre de françois delpla 03 mars 2013 07h23
3 Ah ! de JARDIN DAVID 03 mars 2013 09h14
2 De Perceau à Giraud de Francis Deleu 03 mars 2013 13h47
3 Encore quelques-unes ! de Francis Deleu 04 mars 2013 17h45

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Pétain

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes