Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


[ 1939-45, AU JOUR LE JOUR ]
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Histoire(s) de la Dernière Guerre / collectif

 

Au sommaire du n° 13 de Francis Deleu le mardi 06 septembre 2011 à 22h01

Exposition

Notre combat - une réponse à Mein Kampf.
Mein Kampf, le livre où tout était écrit. Mais qui l'a vraiment lu ? Au mieux nous connaissons son contenu dans les grandes lignes; au pire, seulement qu'il fut dicté par Hitler, alors emprisonné pour une tentative de putch raté. L'artiste Linda Ellia s'est penchée sur ce pamphlet nauséabond et sur les réactions que nous inspire sa lecture.
Par Xavier Tracol.
Automobile

La Traction Avant dans la guerre. - Nazis, résistants, soldats, collabos et peuple français en voulaient tous une !
Une ligne effilée, presque toujours noire, basse, au long capot, la « Traction » a marqué les esprits lors de sa présentation le 24 mars 1934. La voiture marquera aussi l'Histoire, devenant une figure récurrente de la guerre, véhiculant ses acteurs, adversaires de tous bords, de la France occupée aux déserts africains, en passant par les routes enneigées du front de l'Est.
Par Thomas Rabino.
La guerre

La « Croisade contre le Bolchevisme » - L'illusion d'une alliance européenne contre Staline.
Présentée aux populations des pays occupés comme une campagne préventive visant à défendre l'Europe du communisme avant que l'Armée rouge ne déferle sur le continent, l'opération « Barbarossa » rassemble les contingents militaires de sept nations, dont les objectifs politiques sont pour le moins divergents. Il résulte de cette coalition une totale hétérogénéité et une absence de cohésion qui fragiliseront la poussée de la Wehrmacht lorsque la résistance des Soviétiques se durcira à l'approche des hivers 1941 et 1942.
Par David Zambon et Yann Mahé.
Les chroniques de septembre 1941
Diplomatie

Les orageuses relations diplomatiques nippo-américaines.
Sans vouloir remonter aux conflits qui ont opposé Chinois et Japonais depuis le XVe siècle, débouchant sur l'annexion de la Corée (1910) et de la Mandchourie (1931) par le Japon, la guerre du Pacifique trouve son origine directe dans le seconde guerre sino-japonaise qui éclate le 7 juillet 1937.
Par Christian-Jacques Ehrengardt.
Personnalité

Reinhard Heydrich - Le visage de l'inhumanité.
Le « fauve blond », l'« homme au cœur de fer », l'« archange du mal », le « boucher de Prague », « HHhH » (« Himmlers Hirn heisst Heydrich », le « cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich », le « duc d'Albe » … jamais un dirigeant nazi n'aura autant inspiré de surnom que le sinistre Reinhard Heydrich. Il est vrai que celui qui reste l'un des hommes les plus puissants du IIIe Reich et de l'Europe occupée, pressentit par certains comme un successeurs potentiel du Führer, inspire la tereur à tous ceux qui ont, de près ou de loin, eu affaire à lui...
Par Andrej Umansky.
Les chroniques d'octobre 1941
La guerre

« Barbarossa » ou l'imposture du « Blitzkrieg » - Analyse de la phase initiale de la guerre germano-soviétique.
Lorsque le 22 juin 1941 l'Allemagne nazie déclenche l'opération « Barbarossa », peu doutent de la victoire. « L'affaire devrait être réglée en quatre à six semaines », estime dans son journal le Generaloberst Franz Halder, chef d'état-major de l'Oberkommando der Heeres (OKH, l'état-major de l'armée de Terre). Aujourd'hui encore, nombreux sont ceux qui considèrent que « Barbarossa » est, dans l'ensemble une réussite, et que ce n'est qu'à partir de la bataille de Stalingrad que les fortunes de l'Allemagne ont décliné. Or, une telle vision ne résiste pas à l'analyse.
Par Benoist Bihan.
DOSSIER : « NOUVEL ORDRE » MONDIAL - EXTERMINER ET ASSERVIR.
- Le Generalplan Ost - L'utopie de la SS
À l'été 1941, alors que l'opération « Barbarossa » semble promettre à la Wehrmacht une victoire rapide sur l'URSS, la SS présente aux dirigeants du IIIe Reich le « Generalplan Ost » : un immense et terrifiant plan de remodelage ethnique et spatial projetant la vision d'après-guerre d'une Europe de l'Est soumise à la domination nazie.
Par Nicolas Anderbegani.
- « Drang nach Afrika » - Le rêve d'un empire allemand d'Afrique Centrale.
Adolf Hitler l'a signifié clairement dans Mein Kampf, il fait tavle rase de la Weltpolitik de Guillaume II : « Nous mettons un terme à la politique coloniale et commerciale d'avant-guerre et nous inaugurons la politique territoriale de l'avenir.» Ses vues et celles de la SS sont évidemment totalement tournées vers l'Est, mais le lobby subsiste pour préserver l'idée coloniale allemande, vieux rêve des pangermanistes remontant au temps du Kaiser.
Par Yann Mahé.
- Welthaupstadt Germania - Les rêves de grandeur antique de Hitler.
C'est le 8 juin 1942 qu'Hitler exprime pour la première fois son intention d'offrir au Reich victorieux une nouvelle capitale, à la mesure de l'immense empire qu'il ara conquis.
Par Yannis Kadari.
Magazine
- A lire (rubrique assurée par Thomas Rabino)

- A lire - section jeunesse (rubrique assurée par Rolande Causse)

- Bonnes feuilles : Dictionnaire amoureux de De Gaulle de Michel Tauriac
Ce Dictionnaire amoureux est avant tout un récit passionné, où la poésie et l'empathie s'appuient sur une remarquable documentation.
L'épopée du Général, comme si vous en étiez les témoins directs …
- D'hier à aujourd'hui : L'échec du fascisme norvégien.
La tuerie d'Utøya et l'attentat à la bombe qui l'a précédée à Oslo le 22 juillet dernier (77 morts) sont dus à un homme, Anders Behring Breivik, ancien militant du Fremskrittspartiet (FrP, le Parti du progrès) ; d'obédience nationaliste et libérale, cette formation est le premier pari d'opposition depuis 2005. L'extrême droite norvégienne connaît en effet un succès politique récent, mais ce n'est pas pour autant une création ex nihilo.
Par Xavier Tracol.
- La guerre en photos.

*** / ***

lue 1777 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Notre Combat. Une réponse à Mein Kampf de Francis Deleu 08 sept. 2011 18h04
2 Belle initiative... de d.zambon 10 sept. 2011 12h25
3 ô que oui ! de françois delpla 10 sept. 2011 14h43
4 certes... de d.zambon 10 sept. 2011 15h19
5 ce que je voulais suggérer... de françois delpla 10 sept. 2011 18h51
6 Peut-être... de d.zambon 10 sept. 2011 20h24
6 Une question de René CLAUDE 12 sept. 2011 11h02
7 deux autres de françois delpla 12 sept. 2011 11h29
8*** contribution effacée
9 Le noir et blanc ou la couleur ? de françois delpla 12 sept. 2011 12h39
10 De Sedan à Kaboul de Francis Deleu 12 sept. 2011 15h18
8 Je crois... de d.zambon 12 sept. 2011 20h25
9 Je ne vomis pas mais je renvoie... de françois delpla 14 sept. 2011 05h43
3 Notre Combat ! L'album ! de Francis Deleu 10 sept. 2011 16h47
4 oui mais... de françois delpla 10 sept. 2011 18h47
1 Des « images qui bougent » de Francis Deleu 15 sept. 2011 18h22
1 Ben voyons !!! de Laurent Boussaton 09 octo. 2011 11h06

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Histoire(s) de la Dernière Guerre

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes