Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


[ 1939-45, AU JOUR LE JOUR ]
 
 
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Histoire(s) de la Dernière Guerre - collectif
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Alliance (Réseau) - Résistance (France)
-

Fondé en octobre 1940 par Georges Loustaunau-Lacau. Arrêté ainsi qu'une grande partie de son Etat-major, Meric (Marie-Madeleine Fourcade) prend la tête du réseau. Le réseau Alliance est directement rattaché à l'IS (Intelligence Service) britannique.
Le 2 septembre 1944, 108 membres d'Alliance sont massacrés par les SS au camp de Struthof .


Barbarossa - Allemagne nazie
-

Nom de code de l'attaque allemande lancée contre l'URSS le 22 juin 1941.

-

Le webslave après un repas de spaghetti ?


Combat - Résistance (France)
-

L'un des premiers mouvements de résistance en Zone Sud. Fondé par Henri Frenay. Le mouvement "Combat" est issu de la fusion du MLM (Mouvement de Libération Nationale)d'Henry Frenay et Bertie Albrecht avec le Mouvement des Démocrates Chrétiens "Libertés".


Führer - Allemagne nazie
-

Chef suprême, guide et conducteur de la nation.
Le titre fut adopté officiellement par Hitler en août 1934. Le Führer incarne la nation et le peuple et concentre tous les pouvoirs entre ses mains. Le Führerprinzip fonde le régime nazi: "Hitler ist das Gezetz" (Hitler est la loi).


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


Résistance
-

Henri Michel dans un de ses livres, - Les idées politiques et sociales de la Résistance, PUF, 1954, p.3 - fait une description très vivante, parlant de la Résistance française.

"Le mot Résistance est apparu pour la première fois dans le discours que le général de Gaulle a prononcé à la radio britannique, le 22 juin 1940; il sera repris ensuite par un des premiers journaux clandestins de la France occupée, puis servira de nom à plusieurs mouvements. Il finit par designer tous ceux qui refusaient d'accepter l'armistice et de croire la défaite définitive, et qui luttaient, chacun dans sa sphère et selon ses moyens, pour être délivrés de l'occupation allemande."
(publié par Laurent Boussaton)


Wehrmacht - Allemagne nazie
-

L'armée allemande sous le IIIe Reich. Littéralement Wehrmacht signifie "puissance (ou force) défensive". L'armée allemande prend ce nom en 1935 à la place de "Reichswehr" (voir ce terme).


OKH - Oberkommando des Heeres - Allemagne nazie
-

Haut commandement de l'armée de terre allemande.


SS - Schutzstaffel - Allemagne nazie
-

"Echelon de protection" ou "Section de protection".
Créée en 1923, la SS est d'abord la garde prétorienne de Hitler. Sous l'impulsion de Heinrich Himmler qui en prend la tête le 6 juin 1929, elle devient la police du Reich. A partir de 1937, la SS est chargée de la gestion du système concentrationnaire.
Himmler portera le titre de "Reichsfürher-SS".

A partir de 1935, la SS se subdivise en différentes branches notamment:
- SS Verfügungstruppe (troupes mises à disposition), organisées militairement et qui deviennent, au début de la guerre, les Waffen SS.
- SS Totenkopf (tête de mort) chargées de la garde des camps de concentration.

Dans ce texte :

Au sommaire du n° 13 de Francis Deleu le mardi 06 septembre 2011 à 22h01

Exposition

Notre combat - une réponse à Mein Kampf.

Mein Kampf, le livre où tout était écrit. Mais qui l'a vraiment lu ? Au mieux nous connaissons son contenu dans les grandes lignes; au pire, seulement qu'il fut dicté par Hitler, alors emprisonné pour une tentative de putch raté. L'artiste Linda Ellia s'est penchée sur ce pamphlet nauséabond et sur les réactions que nous inspire sa lecture.
Par Xavier Tracol.
Automobile

La Traction Avant dans la guerre. - Nazis, résistants, soldats, collabos et peuple français en voulaient tous une !
Une ligne effilée, presque toujours noire, basse, au long capot, la « Traction » a marqué les esprits lors de sa présentation le 24 mars 1934. La voiture marquera aussi l'Histoire, devenant une figure récurrente de la guerre, véhiculant ses acteurs, adversaires de tous bords, de la France occupée aux déserts africains, en passant par les routes enneigées du front de l'Est.
Par Thomas Rabino.
La guerre

La « Croisade contre le Bolchevisme » - L'illusion d'une alliance européenne contre Staline.
Présentée aux populations des pays occupés comme une campagne préventive visant à défendre l'Europe du communisme avant que l'Armée rouge ne déferle sur le continent, l'opération « Barbarossa » rassemble les contingents militaires de sept nations, dont les objectifs politiques sont pour le moins divergents. Il résulte de cette coalition une totale hétérogénéité et une absence de cohésion qui fragiliseront la poussée de la Wehrmacht lorsque la résistance des Soviétiques se durcira à l'approche des hivers 1941 et 1942.
Par David Zambon et Yann Mahé.
Les chroniques de septembre 1941
Diplomatie

Les orageuses relations diplomatiques nippo-américaines.
Sans vouloir remonter aux conflits qui ont opposé Chinois et Japonais depuis le XVe siècle, débouchant sur l'annexion de la Corée (1910) et de la Mandchourie (1931) par le Japon, la guerre du Pacifique trouve son origine directe dans le seconde guerre sino-japonaise qui éclate le 7 juillet 1937.
Par Christian-Jacques Ehrengardt.
Personnalité

Reinhard Heydrich - Le visage de l'inhumanité.
Le « fauve blond », l'« homme au cœur de fer », l'« archange du mal », le « boucher de Prague », « HHhH » (« Himmlers Hirn heisst Heydrich », le « cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich », le « duc d'Albe » … jamais un dirigeant nazi n'aura autant inspiré de surnom que le sinistre Reinhard Heydrich. Il est vrai que celui qui reste l'un des hommes les plus puissants du IIIe Reich et de l'Europe occupée, pressentit par certains comme un successeurs potentiel du Führer, inspire la tereur à tous ceux qui ont, de près ou de loin, eu affaire à lui...
Par Andrej Umansky.
Les chroniques d'octobre 1941
La guerre

« Barbarossa » ou l'imposture du « Blitzkrieg » - Analyse de la phase initiale de la guerre germano-soviétique.
Lorsque le 22 juin 1941 l'Allemagne nazie déclenche l'opération « Barbarossa », peu doutent de la victoire. « L'affaire devrait être réglée en quatre à six semaines », estime dans son journal le Generaloberst Franz Halder, chef d'état-major de l'Oberkommando der Heeres (OKH, l'état-major de l'armée de Terre). Aujourd'hui encore, nombreux sont ceux qui considèrent que « Barbarossa » est, dans l'ensemble une réussite, et que ce n'est qu'à partir de la bataille de Stalingrad que les fortunes de l'Allemagne ont décliné. Or, une telle vision ne résiste pas à l'analyse.
Par Benoist Bihan.
DOSSIER : « NOUVEL ORDRE » MONDIAL - EXTERMINER ET ASSERVIR.
- Le Generalplan Ost - L'utopie de la SS
À l'été 1941, alors que l'opération « Barbarossa » semble promettre à la Wehrmacht une victoire rapide sur l'URSS, la SS présente aux dirigeants du IIIe Reich le « Generalplan Ost » : un immense et terrifiant plan de remodelage ethnique et spatial projetant la vision d'après-guerre d'une Europe de l'Est soumise à la domination nazie.
Par Nicolas Anderbegani.
- « Drang nach Afrika » - Le rêve d'un empire allemand d'Afrique Centrale.
Adolf Hitler l'a signifié clairement dans Mein Kampf, il fait tavle rase de la Weltpolitik de Guillaume II : « Nous mettons un terme à la politique coloniale et commerciale d'avant-guerre et nous inaugurons la politique territoriale de l'avenir.» Ses vues et celles de la SS sont évidemment totalement tournées vers l'Est, mais le lobby subsiste pour préserver l'idée coloniale allemande, vieux rêve des pangermanistes remontant au temps du Kaiser.
Par Yann Mahé.
- Welthaupstadt Germania - Les rêves de grandeur antique de Hitler.
C'est le 8 juin 1942 qu'Hitler exprime pour la première fois son intention d'offrir au Reich victorieux une nouvelle capitale, à la mesure de l'immense empire qu'il ara conquis.
Par Yannis Kadari.
Magazine
- A lire (rubrique assurée par Thomas Rabino)

- A lire - section jeunesse (rubrique assurée par Rolande Causse)

- Bonnes feuilles : Dictionnaire amoureux de De Gaulle de Michel Tauriac
Ce Dictionnaire amoureux est avant tout un récit passionné, où la poésie et l'empathie s'appuient sur une remarquable documentation.
L'épopée du Général, comme si vous en étiez les témoins directs …
- D'hier à aujourd'hui : L'échec du fascisme norvégien.
La tuerie d'Utøya et l'attentat à la bombe qui l'a précédée à Oslo le 22 juillet dernier (77 morts) sont dus à un homme, Anders Behring Breivik, ancien militant du Fremskrittspartiet (FrP, le Parti du progrès) ; d'obédience nationaliste et libérale, cette formation est le premier pari d'opposition depuis 2005. L'extrême droite norvégienne connaît en effet un succès politique récent, mais ce n'est pas pour autant une création ex nihilo.
Par Xavier Tracol.
- La guerre en photos.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.1 s  3 requêtes