Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Réplique à l'amiral de Gaulle / Collectif

En réponse à -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Trois façons d'arriver au pouvoir de Boisbouvier

Trois façon peut être mais pas exactement celles décrites de Jacques Ghémard le mardi 09 février 2010 à 16h59

" il n'y a que trois façons d'arriver au pouvoir: soit par l'élection comme en république ou en démocratie, soit par l'hérédité comme en monarchie, soit par la force (militaire ou insurrectionnelle) comme en dictature."

Allons bon, comment de Gaulle est-il arrivé au pouvoir en 1944 ? Par la force peut être ? Ou par un vote sous forme d'acclamation par la foule parisienne ? Par délégation de pouvoir (que vous appelez hérédité) remis de loin par Pétain et Laval ayant jeté l'éponge.

L'hérédité ? En fait il ne s'agit pas d'hérédité mais de transmission du pouvoir, qui peut se faire au profit de ses descendants mais aussi d'autres personnes. Darlan n'était pas fils de Pétain mais pourtant son dauphin. Juan Carlos n'était pas non plus le fils de Franco.

Et la transmission n'est pas toujours éloigné de la prise de pouvoir par la force, il me semble. Elle est la continuation d'un pouvoir imposé.

Reste donc l'élection qui peut être générale ou limitée jusqu'à devenir une simple cooptation dans le cas de De Gaulle en 1944. Il peut aussi exister des transmission de pouvoir automatiques comme dans le cas des pouvoirs intérimaires.

L'arrivée au pouvoir d'Hitler ressemble plutôt à une transmission de pouvoir entre ancien et futur dictateur en fait. La démocratie fut bien éphémère et le pouvoir confié à de drôle de ouistitis. Pour la démocratie, c'est donc juste un début loupé et pas un aboutissement.

*** / ***

lue 558 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Réplique à l'amiral de Gaulle

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes