Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


1900 / 2000 : un siècle de guerre terrestre : analyse, documents et témoignages
 
 
 
 Modérateur du livre
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Ligne de Front / Y. Kadari, V. Bernard (et alii)

En réponse à -2
-1Raid sur Dieppe de Francis Deleu

Ph. Masson : de Laurent Laloup le mercredi 20 août 2008 à 20h14

Bonsoir Francis, bonsoir à tous,

Ph. Masson s'est penché sur l'attitude de la population de Dieppes durant le raid, dans un article paru dans "Le Journal de la France - Les années quarante" :


"Mais les Allemands entendent aller plus loin. Par un geste magnanime, ils veulent prouver que la population de Dieppe n'a accueilli qu'avec réticence et même hostilité les forces alliées et n'a pas hésité à apporter son concours aux troupes allemandes. Le 21 août, le chef de la Kreiskommandantur remet au maire de Dieppe une somme de 10 millions de francs en faveur des sinis­trés. Mais, comme celui-ci observe le silence, l'officier allemand demande :
— Vous n'êtes pas satisfait?
— L'argent, c'est quelque chose... mais les prisonniers!...
— Combien?
— Un millier...
Trois jours plus tard, Hitler donne son accord, et, le 31 août, le commandement allemand fait paraître un communiqué :

L'attitude de la population française a été plus que correcte; malgré les pertes qu'elle a subies, elle a assisté les troupes allemandes dans
leur combat en leur rendant des services de toute nature. Elle a éteint les incendies, soigné les blessés, pourvu les formations combattantes de vivres et de boissons. En reconnaissance de cette attitude, les prisonniers de guerre domiciliés dans les localités du secteur de combat de Dieppe seront libérés.


Qu'en était-il exactement?

Un rapport très, nuancé de la 302e divi­sion permet de répondre en partie et si­gnale, en effet, quelques cas de coopéra­tion isolés : renseignements apportés par des civils, offre de bicyclettes à des renforts montant en ligne, distribution de rafraîchis­sements ou de cigarettes, blessés relevés par une ambulance... que l'on dit française.
En fait, le rapport conclut à une parfaite indifférence de la population qui n'a pas dissimulé sa satisfaction de la rapide con­clusion de la lutte. Probablement, mais il faut bien admettre que la majorité des habitants de Dieppe n'eurent la révélation de ce qui s'était passé qu'après la fin des combats, quand ils ne respectèrent pas tout simplement les consignes données par les tracts ou la B. B. C. *
Toutefois le rapport de la 302e ne cache pas les réactions de la «fraction anglo­phile de la population » et les manifesta­tions de sympathie à l'égard des prison­niers alliés, accompagnées de distributions de vêtements, de boissons, de vivres.
Au camp de Saint-Nicolas, il a fallu toute l'énergie de la garde pour enrayer ces mani­festations. Les tombes des soldats cana­diens ou des aviateurs abattus ont été abondamment fleuries et le rapport constate que la population s'est dépensée pour le relevage ou l'inhumation des Anglais tom­bés.
Enfin, le 20 août, près de 200 personnes s'étaient retrouvées près de la chapelle de Berneval et assistèrent à un office pour le repos de l'âme des commandos canadiens.
Quoi qu'il en soit, près de 1 200 prison­niers sont libérés et le premier convoi arrive le 12 septembre. Bénéficient de cette faveur intéressée les hommes originaires de Dieppe, d'Arques-la-Bataille, de Neuville et d'Hautot-sur-Mer.
En sont exclus ceux de Varengeville et de Berneval. les secteurs où les Allemands ont essuyé les mécomptes et où la popula­tion a manifesté la plus chaude sympathie à l'égard des envahisseurs...



Cordialement
Laurent


* Tracts et émission émis au début de l'opération

*** / ***

lue 546 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Perception immédiate de l'évènement de Francis Deleu 20 août 2008 23h17

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Ligne de Front

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes