Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


1900 / 2000 : un siècle de guerre terrestre : analyse, documents et témoignages
 
 
 
 Modérateur du livre
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Ligne de Front / Y. Kadari, V. Bernard (et alii)

En réponse à -3 -2
-1Ph. Masson : de Laurent Laloup

Perception immédiate de l'évènement de Francis Deleu le mercredi 20 août 2008 à 23h17

Merci Laurent ! L'éclairage de Philippe Masson fait la part des choses et nuance les rodomontades de la propagande allemande et vichyste.

Serais-je devenu maniaque ? Je prends toujours plaisir à consulter le "Journal de guerre" de Paul Struye et d'apprécier sa perception immédiate des évènements. Ce qu'il nota dans son journal à propos de Dieppe:

Mercredi 19 août 1942 (ndlr : jour du raid)
Aujourd'hui, grosse émotion. Des communiqués anglais annoncent un coup de main dans la région de Dieppe. Ils ont, dit-on, débarqué des tanks. Des Canadiens, des Français libres, des Américains participeraient à l'opération. Bien qu'on ait prévenu la population qu'il ne s'agissait pas d'une invasion, beaucoup de braves gens sont très excités et croient dur comme fer que c'est le commencement de la fin! On prétend que, même à Bruxelles, les Allemands sont depuis ce matin prêts à partir! (...)
Je crois si peu à un "vrai" débarquement que j'ai laissé mes cinq enfants partir, qui pour Verviers, qui pour la Campine, qui pour les Ardennes.
Jeudi 20 août 1942
La journée d 'hier a été "tendue". Chacun songeait au débarquement de Dieppe. Les plus émus étaient d'ailleurs les Allemands. Tous les garages étaient gardés par des soldats en casque de tranchée, fusil à l'épaule. Une patrouille en tenue de campagne suivie et précédée de motocyclistes armés empruntait l'avenue Louise, en direction du Bois. Des hôpitaux, des casernes étaient gardés par des mitraillettes. Des rues entières étaient barrées. L'aérodrome d'Evere était interdit aux ouvriers. Brève alerte générale. A chacun son tour! La population se réjouissait ouvertement de ces mesures de précaution. "Ils ont peur des Anglais et ils ont peur de nous." A 22 h, Radio-Paris a publié un communiqué allemand annonçant l'échec de la "tentative d'invasion" et de grosses pertes pour les Anglais: l 500 prisonniers dont 60 officiers canadiens, 28 chars détruits, 90 avions et de nombreux navires de guerre et transports démolis ou coulés, etc. Les Anglais reconnaissent de lourdes pertes. Ce matin, les commentaires allaient bon train. Les journaux étaient introuvables. Colin [*] ricane et, avec une invraisemblable mauvaise foi, prétend que c'était bien une tentative d'établissement d'un second front, imposée par Staline. La propagande allemande, perdant toute mesure, parle d'un nouveau Dunkerque.
En somme, s'agit d'un coup de main sur une large échelle qui a démontré que les Anglais étaient capables de débarquer des tanks, mais dont le résultat est assez mince. Aujourd'hui encore, les Allemands maintiennent certaines précautions.
Jeudi 27 août 1942
Les Allemands et leurs journaux d'ici ont continué à célébrer leur "grande victoire" de Dieppe. En Belgique, le premier moment de déception passé, l'optimisme a repris libre cours. On considère comme un succès le débarquement de tanks et nombreux sont ceux qui se disent certains que cet essai a servi de répétition générale et qu'on assistera bientôt au "vrai" débarquement.
Manifestement, Paul Struye ne manquait pas de clairvoyance.

Bien cordialement,
Francis.

[*] Paul Colin était le rédacteur-en-chef de la gazette collaborationniste "Le Nouveau Journal".

*** / ***

lue 537 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Ligne de Front

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes