Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Histoire de Vichy / Jean-Paul Cointet

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1Merci... de françois delpla

Des bons points de arcole le mercredi 11 juin 2008 à 10h42

Existe-t-il une façon OBJECTIVE d'être historien?
Tu sais bien que non. Chacun, quoi qu'il en dise, insère sa personnalité, son style, et évidemment ses a priori, ses opinions, son atavisme.

Tout au plus peut on espérer une certaine objectivité, s'il s'agit d'un historien ETRANGER, qui n'a aucune raison de prendre parti pour l'une ou l'autre idéologie française. Pour cette raison, on peut dire que les écrits de Paxton sont plutôt plus impartiaux.

Encore qu'il introduise lui même des paramètres "américains" dans son appréciation.

Si on veut se faire plaisir, et on achète un livre avant tout pour cela, on choisira un auteur de même sensibilité, même idéologie, et, divine surprise, le style est trés souvent plus agréablement perçu aussi. Il y a toujours des atomes crochus en écriture.

Personnellement, et c'est trés a-politique, j'aime autant le style du Roland Dorgelés dans les "Croix de Bois" que celui de Michel de Saint Pierre dans "la mer à boire".

Henri Amouroux, malgré son plaidoyer passionné pour Vichy, reste un historien sérieux qui a brassé documents et témoignages. J'aime bien aussi le témoignage de Cavanna, sans pour autant être de gauche. Et je tiens le livre d'Yves Courrière pour le meilleur, le plus complet, sur "Normandie Niemen".
Pour les sujets peu traités, j'aime bien "Vie et moeurs des G.Is en Europe", ou "l'Occupation française en Allemagne" de Marc Hillel.

Comme tu vois, il ne s'agit pas d'hagiographie, mais d'approfondissements sur des pages d'histoire. Le travail d'un historien, c'est ça, et non pas la révélation fracassante de "détails nouveaux" qui remettent tout en question, réhabilitent les uns aux dépens des autres.
La limite est ténue, je sais entre histoire et révisionisme, et c'est la personnalité de l'auteur qui est révélatrice de ses pulsions secrètes.

*** / ***

lue 779 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 C'est pas une raison de Jacques Ghémard 11 juin 2008 15h38
2 Tocsin à propos d'un toc malsain de françois delpla 11 juin 2008 16h27
3 diptérophilie, toujours. de arcole 11 juin 2008 16h48
4 Ca y est de françois delpla 12 juin 2008 20h04
3 Sportif ! de françois delpla 12 juin 2008 06h16

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Histoire de Vichy

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes