Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Le choix de la défaite / Annie Lacroix-Riz

En réponse à -30 -29 -28 -27 -26 -25 -24 -23 -22 -21 -20 -19 -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Et donc... de françois delpla

Poursuite des investigations de françois delpla le dimanche 16 septembre 2012 à 15h18

Ah qu'on aimerait mieux l'investigation des poursuites !
Mais les falsificateurs n'ont rien à craindre. Faisons tout de même en sorte qu'ils en viennent à craindre pour leur réputation !


A partir de la recherche "Otto-plan 1940", voici quelques liens édifiants :

-une discussion de 2008 qui dévie sur les mérites respectifs de Halder et de Manstein en ignorant tout doute sur l'authenticité du plan :

-un papier de Karl-Heinz Janssen dans Die Zeit du 12.09.1997 .
Il se réclame uniquement de deux sources -en dehors de ce qui concerne le déplacement de la 18ème armée et les ordres à elle donnés, dont nous avons vu qu'ils ne corroborent en rien l'existence du plan Otto- :
*le livre de Klink de 1983 (dont nous n'avons pas encore vu les sources, mais qui est de toute façon antérieur à toute "révélation des archives soviétiques")
*un article des VjHfZ de 1997 :

.
"Seit aber in der neuesten Ausgabe der Vierteljahrshefte für Zeitgeschichte (3.Heft, Juli 1997) ein Vortrag General Halders aus dem Frühjahr 1939, den der Halder-Biograph Hartmann und sein russischer Kollege Sergej Slutsch zufällig in einem Moskauer Sonderarchiv fanden, nachgedruckt wurde, muß man die Vaterschaft Halders für einen Sommer-Angriff nicht mehr anzweifeln.Denn schon wenige Monate vor dem Überfall auf Polen 1939 hatte Halder davon geschwärmt, daß anschließend "eine siegreiche Armee, erfüllt mit dem Geist gewonnener Riesenschlachten , bereitstehen" werde, um "dem Bolschewismus entgegenzutreten".Polen und Rußland auf einen Streich - darauf mußte erst jemand kommen! Auch über die politischen Ziele des Rußlandfeldzuges hatte die Heeresführung nachgedacht: "Ukrainisches Reich - Baltischer Staatenbund - Weiß-Rußland". Die Sowjetunion sollte also zerlegt und Rußland durch einen Kordon deutscher Satellitenstaaten von Europa abgedrängt werden.Demnach wollte man wiederholen, was das deutsche Kaiserreich, unter kräftiger Mithilfe der Obersten Heeresleitung, 1918 im Friedensvertrag mit dem revolutionären Rußland in Brest-Litowsk durchgesetzt hatte.Ohnehin kannte die Generalität Hitlers Ziel, im Osten Lebensraum für das deutsche Volk zu erobern.Der spätere Bundeswehrgeneral Curt Siewert, damals Generalstabsoff izier beim Oberbefehlshaber des Heeres, hat ausgesagt, Brauchitsch habe Hitler zum Krieg gedrängt.Mit Recht spricht der Militärhistoriker Jürgen Förster von einer "politischen Übereinstimmung in Grundfragen"."




Ce qui peut se traduire par :

"Cependant, depuis la publication (dans la dernière livraison des VjHfZ, n° 3, juillet 1997) d'une suggestion du général Halder du début de 1939, que son biographe Hartmann et un collègue russe de ce dernier, Sergej Slutsch, ont trouvée par hasard dans des archives spéciales à Moscou, on ne peut plus douter que Halder ait bien été à l'origine du projet d'attaque estivale. Car plusieurs mois avant l'agression contre la Pologne s'extasiait à l'idée qu'immédiatement après "une armée victorieuse, pleine de l'enthousiasme conféré par de grandes luttes couronnées de succès", serait prête à "affronter le bolchevisme". La Pologne et la Russie d'un seul trait, c'est à cela qu'il fallait en venir ! Et la direction de l'armée avait aussi réfléchi aux buts politiques de la campagne de Russie : "l'Etat ukrainien-les Etats baltes-la Biélorussie". L'Union soviétique devait également être disloquée, et séparée de l'Europe par un cordon d'Etats satellites de l'Allemagne. On voulait en revenir par là à ce que le Reich impérial, puissamment aidé par la direction de l'armée, avait obtenu à Brest-Litovsk de la Russie révolutionnaire en 1918. Du reste, l'état-major connaissait l'intention de Hitler de conquérir à l'est un espace vital pour le peuple allemand. Curt Siewert, futur général de la Bundeswehr, alors officier d'état-major auprès du commandant en chef de l'armée de terre, a déclaré que Brauchitsch avait poussé Hitler à faire la guerre. C'est à juste titre que l'historien militaire Jürgen Förster parle d'un "accord général sur les questions fondamentales"."




- un site de gauche, cultivant la mémoire du comité pro-soviétique et pro-Alliés Freies Deutschland, donne à pieds joints dans le panneau et résume l'article ci-dessus :

-un seul participant à un forum, à part nous, émet des doutes, raillant la prose de Janssen :

- il y a aussi une discussion sur le Wiki allemand en 2010, où l'idée d'un Otto antérieur à août 40 est pulvérisée :

*** / ***

lue 1699 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 de mieux en mieux ! de françois delpla 16 sept. 2012 15h51
2 Je redébarque... de 13emeDBLE 26 sept. 2012 09h20
2 Résumé des épisodes de françois delpla 26 sept. 2012 17h53
3 Ok mais ensuite ? de 13emeDBLE 26 sept. 2012 19h14
4 Le vrai Otto de françois delpla 26 sept. 2012 20h39
4 C'est ici et là de CNE503 26 sept. 2012 22h01
5 Merci à tous les deux de 13emeDBLE 27 sept. 2012 08h44
6 Une précision de CNE503 27 sept. 2012 10h53
7 ah si ! de françois delpla 27 sept. 2012 11h08
7 Précision de la précision de CNE503 27 sept. 2012 11h50
8 oui bien sûr ! de françois delpla 27 sept. 2012 13h43

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le choix de la défaite

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes