Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Le choix de la défaite

Les élites françaises dans les années 1930

Annie Lacroix-Riz

Présentation de l'éditeur :

Quelles sont les causes de la Défaite de 1940 ? Le grand historien Marc Bloch écrivait en avril 1944 : « Le jour viendra […] et peut-être bientôt où il sera possible de faire la lumière sur les intrigues menées chez nous de 1933 à 1939 en faveur de l’Axe Rome-Berlin pour lui livrer la domination de l’Europe en détruisant de nos propres mains tout l’édifice de nos alliances et de nos amitiés. »
Annie Lacroiz-Riz analyse l’histoire des années 1930 pour éclairer les causes de la défaite de 1940. Selon elle, les Français n'ont pas simplement été vaincus en cinq jours par une Wehrmacht invincible ; le haut patronat les a sacrifiés à son plan de « réforme de l'État »copié sur les voisins fascistes et à son obsession d'accord avec le Reich. Cette affirmation incroyable paraît moins audacieuse à la lecture des archives, françaises et étrangères, relatives à une décennie d’actions des élites : militaires ; politiciens ; journalistes, hommes d’affaires surtout, qui régnaient sur tous les autres, avec à leur tête la Banque de France et le Comité des Forges.
L’autonomie des politiciens ou des journalistes relève ainsi du mythe, celle des militaires aussi. C’est bien la France des grands intérêts économiques et financiers qui dicta le choix de l’Allemagne comme partenaire privilégié dès les années 1920 et sabota l'alliance russe de revers qui avait évité la défaite en 1914.
Aujourd'hui, l'accès aux archives éclaire les causes intérieures et extérieures de la Défaite et permet « l’instruction du procès de la vaste entreprise de trahison » que réclamait Marc Bloch.


Aperçu du sommaire :

- Vers le choix de la défaite : des débuts de la crise aux élections de 1936.
- Crise intérieure et pressions internationales sur la France 1930-1932.
- La politique de revers dans les débuts de la crise 1930-1932.
- Modèle socio-économique allemand et réorganisations intérieures 1933-1936.
- L'Allemagne en France : les débuts glorieux de la Cinquième Colonne 1933-1936.
- Apaisement contre alliance de revers 1933-1936.
- L'appui sur l'ennemi extérieur contre l'ennemi intérieur : de l'été 1936 à la défaite.
- La priorité de l'ennemi intérieur : une stratégie de guerre civile 1936-1939.
- Le test de la guerre d'Espagne, été 1936-mars 1939.
- La France entre enterrement du Pacte franco-soviétique et lâchage de la Tchécoslovaquie 1936-1937.
- La France de l'Anschluss à Munich mars-septembre 1938.
- La France post-munichoise octobre 1938-août 1939.
- De la décadence à la trahison, septembre 1939- mai 1940.

Francis Deleu.

 

Editeur : Armand Colin
Date edition : avril 2006
ISBN ou ref : 2200267843
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1870 à 1939
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Francis Deleu le jeudi 15 juin 2006 à 12h59

Dernière contribution le jeudi 27 septembre 2012 à 13h43

lue 4638 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Le choix de la défaite et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes