Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


[ 1939-45, AU JOUR LE JOUR ]
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Histoire(s) de la Dernière Guerre / collectif

 

Au sommaire du n° 9 de Francis Deleu le vendredi 07 janvier 2011 à 18h18

Passeur d'Histoire

Danièle Delorma raconte
Actrice dans plus de 50 films et une trentaine de pièces de théâtre, productrice, avec Yves Robert, de La guerre des boutons et d’une vingtaine de longs-métrages, Danièle Delorme a d’abord pris la guerre de plein fouet : un père résistant, une famille menacée, meurtrie et éclatée, mais aussi l’entrée dans la grande famille du cinéma français sur fond de traque nazie, tels sont les épisodes que Danièle Delorme a accepté de nous conter.
Entretien avec Thomas Rabino
Personnalité

Wilhelm Canaris - L'espion de Hitler
Le chef des services secrets militaires allemands intègre l’opposition à Hitler dès le printemps 1938. Depuis lors, Canaris en est toujours présenté comme l’un des personnages centraux alors qu’il ne rejoignit la résistance que pour mieux l’espionner et l’empêcher d’agir. En réalité, l’amiral fut l’un des plus fidèles serviteurs du Führer.
Par Eric Kerjean
En encadré : Canaris et Franco en 1940 par François Delpla
Diplomatie

Vers la Guerre Mondiale ?
La directive « Barbarossa », émise par le dictateur de l’Allemagne le 18 décembre 1940, ne signifie pas que la décision d’attaquer l’URSS l’été suivant soit prise ce jour-là. Pour le croire - et cette croyance est encore répandue -, il faut attribuer à Hitler un talent véritablement surhumain, dans l’ordre politique et militaire à la fois. Ceux qui pensent que ce retournement vers l’est est décidé en décembre font de son auteur un pilote automobile de formule 1, qui aurait su virer à grande vitesse dans un mouchoir de poche. Or le chauffeur savait bien qu’il conduisait un poids lourd, dont les virages à 180 degrés nécessitaient un fort rayon de courbure.
Par François Delpla

Les chroniques de janvier 1941

La guerre

L'échec de la "Guerre parallèle" de Mussolini
La fin de l’automne 1940 coïncide avec le début des revers que subissent les forces armées italiennes sur tous les fronts où elles sont engagées, de la corne de l’Afrique à la Méditerranée et de la Libye à l’Albanie. La situation devient même préoccupante dès les premiers jours de 1941 : les conséquences d’un écroulement militaire seraient incalculables, non seulement pour Mussolini et le régime fasciste, mais aussi pour Hitler et les desseins que celui-ci nourrit pour l’année qui débute.
Par David Zambon
Diplomatie

La Roumanie succombe à l'Axe - Un royaume en crise
Étape incontournable de l’Allemagne nazie sur le chemin de l’invasion de l’URSS, la Roumanie, très affaiblie par la défaillance de ses alliances extérieures, n’a guère le choix, ni d’ailleurs les moyens, de résister à ceux-là mêmes qui la démembrèrent avant de la rallier à leur entreprise expansionniste et criminelle.
Par Matthieu Boisdron
La guerre

La Guerre Franco-Thaïlandaise - Le Japon avance ses pions en Asie !
L’isolement de l’Indochine depuis la défaite de la France en juin 1940 a incité le Japon à prendre pied au Tonkin, afin de couper le ravitaillement qui parvenait aux troupes de Tchang Kaï-chek depuis la colonie française. S’il nourrit de plus amples ambitions dans la région, l’empire du Soleil levant ne peut se permettre de s’étendre davantage et aussi ostensiblement au risque de voir les États-Unis durcir la politique d’embargo à son égard. Mais la résurgence d’un vieux contentieux entre la France et la Thaïlande lui fournit l’occasion rêvée de renforcer sa position en Asie du Sud-Est.
Par Yann Mahé

Les chroniques de février 1941

DOSSIER : ÉTATS-UNIS / URSS - LA DOUBLE INCONNUE
A l'orée de l'année 1941, il apparaît aux yeux de nombreux observateurs que la Wehrmacht s'est définitivement imposée comme la meilleure armée du monde.
Certes, la Luftwaffe de Göring a buté sur la Royal Air Force, mais pour le reste le constat est édifiant ! En Pologne, en Belgique, en France, les Panzers ont imposé leur loi, taillant dans le vif de troupes dépassées par leur rythme de progression; le couple "char-avion", renforcé par l'usage intensif de la radio et animé par des tactiques d'assaut innovantes, a fait d'incroyables ravages
[...] Il est vrai que l’Angleterre résiste toujours et que l’allié italien va de déconfiture en échec mais, globalement, rien ne semble être en mesure de pouvoir stopper les légions hitlériennes. Deux grandes inconnues demeurent, toutefois : l’Armée rouge et l’US Army. Leur participation active à la guerre mondiale n’est guère d’actualité, mais une première série de questions peut cependant déjà être posée : que valent-elles ? Ont-elles les moyens d’entrer en guerre ? Seraient-elles capables d’asséner un coup d’arrêt à leur adversaire allemande ? Ont-elles seulement la maitrise de cet outil révolutionnaire qu’est le char d’assaut ? À ces questions, nous avons cherché à apporter des réponses ; des réponses qui s’avèrent troublantes et inquiétantes...
- La crise de croissance de l'Armée soviétique
L'« Armée rouge des Ouvriers et des Paysans » aligne, à la veille de l’invasion allemande, des effectifs impressionnants : 5 710 000 hommes, 115 900 canons et mortiers, 22 300 chars et 20 978 avions. Le triomphalisme de ces chiffres, toutefois, ne saurait faire illusion. En effet, l’Armée soviétique souffre de nombreux dysfonctionnements reflétant les contradictions du stalinisme, dans la mesure où les ambitions démesurées du dictateur se sont heurtées à des obstacles structurels et sociaux. La « Grande Terreur » de la seconde moitié des années trente avait été conçue pour surmonter ces tensions : elle ne fera que les aggraver, retardant la modernisation indispensable du bras armé de l’URSS.
Par Nicolas Bernard
- L’impréparation américaines - L'exemple du char
« Panzers for us too ! » (« Des panzers pour nous aussi ! ») – c’est par ce cri de détresse publié à la une, qu’en mai 1940, la rédaction du New York Times interpelle les autorités politiques et militaires des États-Unis, alors que l’impensable est devenu réalité : la France vient à son tour de s’incliner face à la Wehrmacht. Jusqu’alors isolationniste, l’Amérique sort brutalement de sa torpeur et s’interroge : où en est l’Army ? Le pays est-il en mesure de se défendre ?
Par Yannis Kadari
Magazine
- A lire (rubrique assurée par Nicolas Bernard et Thomas Rabino)

- A lire - section jeunesse (rubrique assurée par Rolande Causse)

- Bonnes pages : : Staline, la cour du tsar rouge de Simon Sebag Montefiore

De 1929 à 1953, le Kremlin de Staline comme vous y étiez; les archives, les mémoires des protagonistes et les interviews des survivants ont permis à l'auteur de reconstituer fidèlement les 25 dernières années de la vie du dictateur rouge. Les quelques pages proposées relatent un des épisodes les plus dramatiques : les premières semaines de l'invasion du pays, entre juin et juillet 1941.

- Le cinéma : Le film de pirates - une aventure hollywoodienne par Jérémy Ferrando

- La guerre en photos

*** / ***

lue 1956 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 A propos de Canaris de Nicolas Bernard 18 janv. 2011 12h30
2 Canaris en cage de françois delpla 18 janv. 2011 14h58
3 spéculations et réalités de françois delpla 18 janv. 2011 16h33
3 Crédible, mais le questionnement persiste de Nicolas Bernard 18 janv. 2011 17h04
4 tout le monde coince tout le monde ! de françois delpla 18 janv. 2011 18h03
5 Précisément de Nicolas Bernard 18 janv. 2011 19h01
4 Au jeu du chat et de la souris de Francis Deleu 18 janv. 2011 22h03
5 De la nécessité des révisions de françois delpla 19 janv. 2011 10h43
6 En relisant Höhne... de Nicolas Bernard 19 janv. 2011 11h35

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Histoire(s) de la Dernière Guerre

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes