Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

A la barre de l'Indochine / Amiral Decoux

En réponse à -5 -4 -3 -2
-1Colonisation et Décolonisation à propos de l'Indochine de Serge Desbois

Abominable colonialiste. de Serge Desbois le vendredi 11 août 2006 à 14h39

J’ai été médecin militaire hors-cadre à l’hôpital civil de Laghouat (Sahara) en 1960 / 62 (40.000 habitants) pour soigner les populations arabes et les quelques civiles métropolitains.
Voici mon programme par 24 h.
Le matin, à 7 heures, consultation.( 50 consultants par jour ou plutôt consultantes ; la plupart de notre activité étaient centré sur les accidents gynécologiques, complications de la grossesse etc.)

L’après-midi, opération, soins aux malades en salle.

L’activité se prolongeait au moins jusqu’à 19 h. Mais il fallait retourner à l’hôpital presque chaque nuit pour les urgences.

Intervention pour les blessés divers. Je n’ai vu qu’un seul blessé civil métropolitain en 2 ans. Par contre nombreux étaient les blessés par balle arabes. (Les F.L.N. s’en prenant aux M.N.A. dont Laghouat était la capitale)

Ceci tous les jours, avec un de mes collègues, fêtes, dimanches. (J’avais droit à 45 jours de vacances par an. Je gagnais environ 1800 francs par mois)

J’étais secondé par les sœurs de missions africaines. L’une d’elles, la Mère Supérieur, était mon anesthésiste. Une autre, la Sœur « Ophtalmo » faisait plus de 1500 interventions par an (opération du Trichiasis * )

Par ailleurs les Pères Blancs apprenait aux jeunes les métiers de serrurier, de menuisier, de mécaniciens.

Les quelques chirurgiens arabes civile opérait dans le nord dans des cliniques prisées

* Infections oculaires se caractérisant par un retournement de la paupière et aboutissant à une plaie de la cornée et à la cécité.

*** / ***

lue 895 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Colonialisme ambivalent de Jacques Ghémard 11 août 2006 19h12

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur A la barre de l'Indochine

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes