Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre

Réplique à l'amiral de Gaulle / Collectif

En réponse à
-1Je ne sais pas si j'irai jusqu'au bout ... de Jacques Ghémard

J'aurais du lire ce @§*Xx!!! jusqu'au bout ... de Jacques Ghémard le lundi 09 août 2004 à 18h38

... il se termine ainsi : "Le risque était réel, toujours menaçant, les Allemands poursuivaient leur pression sur Vichy pour que Weygand se lance à la reconquête des territoires dissidents, ce à quoi le général s'était toujours refusé. Il n'avait jamais consenti à faire se battre des Français contre d'autres Français; il savait que pas un seul de ses officiers n'aurait accepté de combattre ses camarades...

Le chef de la «France libre» ne semblait pas s'embarrasser de ces scrupules ; il était ulcéré de constater que Weygand était en train de réussir ce que lui, de Gaulle, ne parvenait pas à faire : rassembler une armée importante. D'où la manoeuvre déployée en vue de capter à son bénéfice le succès de celui qui «défendait l'Afrique contre quiconque» et y préparait efficacement la revanche.
"

La "manoeuvre évoquée est la lettre envoyée par CdG à Weygand lui proposant d'unir leurs forces et de faire la guerre pour libérer la Patrie. Weygand n'a pas apprécié la fin "Si votre réponse est oui, je vous assure de mes respects"

"Cet insuccès est sans doute à l'origine de l'autre coup qui sera perpétré trois mois après l'envoi de cette lettre: l'agression de l'armée française du Levant par une armée anglaise et par les troupes de la France libre. Véritable guerre civile qui constituera aux yeux de Weygand un crime véritable. Les deux hommes empruntaient décidément des voies toujours divergentes, alors que leur foi commune dans les destinées du pays était incontestable."

Georges Hirtz ne sait donc pas que l' "agression" de "l'armée française" du levant a une autre cause autrement plus réaliste : les accords Darlan et l'assistance à l'aviation allemande et la fourniture d'armes à la révolte irakienne, qui en découlent. La Syrie devenait de fait une porte d'entrée vers Suez largement ouverte.

Georges Hirtz n'a pas lu le livre de Maurice Albord, (fils du général Tony Albord officier de l' "armée française" en Syrie), qui révèle que si les Français Libres se sont fait précédés par des parlementaires, les officiers de l' "armée française avaient, eux, reçu des ordres écrits pour tirer sur ces parlementaires, ce qu'ils s'empressèrent de faire, comme à Dakar.

Georges Hirtz devrait s'intéresser à l'Histoire.

Amicalement
Jacques

Les accords Darlan

*** / ***

lue 1377 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Weygand et Pétain, d'accords pour l'entrée des Français Libres en Syrie ! de Jacques Ghémard 13 août 2004 23h50
2 Armistice ou capitulation à merci de Jacques Ghémard 14 août 2004 17h48

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Réplique à l'amiral de Gaulle

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes