Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Du débarquement africain au meurtre de Darlan / Albert Kammerer

En réponse à
-11940-1942 - le contexte en AFN de Francis Deleu

Les Affaires Indigenes et le MAROC de Ralph de Butler le dimanche 28 mars 2004 à 19h49

Francis:
merci pour votre presentation fort interessante.
Quelques precisions cependant.
Le corps des Affaires Indigenes etait completement distinct de l'armee reguliere.
Afin d'acceder a des fonctions d'officier des Affaires Indigenes il fallait d'abord connaitre le droit coutumier Musulman et Berbere puis la langue Arabe et ou Berbere. Cela generalement s'etudiait a Alger a l'universite et puis ensuite sur le terrain.
Ces officiers etaient recrutes dans le "haut du pave".
La doctrine du Marechal Lyautey etait souvent leur ligne de conduite non officielle.
Ils protegeaient aussi les locaux des intrusions des colons, mais c'est un autre sujet.
De facon reguliere, ces officier afin de garder le contact avec l'armee reguliere faisait des temps de commandemant d'une duree de 1 an en regiment.
C'etait une obligation.
Ces officiers faisaient fonction de magistrats et etaient responsable de territoires/Cercles.
Ils avaient des contacts etroits avec les chefs locaux (Caids, Pachas) et ils avaient pour maintenir l'ordre sous leurs ordres des forces suppletives, les goums.
Ces soldats ne faisait pas partie de l'armee et ils etaient paye de facon differente. La duree de contart etait je crois de 1 an.
Ces officiers des Affaires Indigenes furent des 1940 responsables de la formation des goums en secret.
Pour le marechal Petain la plupart des officiers de carriere de l'armee d'Afrique lui etait fidele.
Cette fidelite etait basee sur sa contribution a la 1ere guerre mondiale sans que tous ne realisent la politique innacceptable du gouvernement de Vichy.
Comme je le disais et continuerai a le dire, l'armee au Maroc ne faisait pas de politique, elle obeissait a ses chefs et dans le cas qui nous interesse pour le Maroc , au general Juin et sous les ordres de Juin au resident Nogues.
Cela bien sur ne signifie pas que des soldats puissent avoir des idees politiques a eux.
Je sais que je me repete mais l'exemple du general Bethouart est exemplaire et la lecture de son livre 5 ans d'esperance chez Plon en 1968 donne bien une idee de la situation particuliere dont nous discutons.
Au Maroc la communaute Juive etait protegee par le Sultan Mohamed V et a ma connaissance cette communaute ne fut pas inquietee. Le Sultan n'aurait pas accepte une telle chose. Le port de l'etoile de David n'a pas a ma connaissance ete impose et les lois racistes anti-juives de metropole n'ont jamais ete appliquees au Maroc. Plusieurs membres de la residence pratiquaient leur religion sans etre inquietes.
Les officiers de l'armee d'Afrique ne pouvaient qu'etre choques par Mers El Kebir et l'affaire de Syrie a cause des liens de camaraderies qui devaient exister entre tous ces soldats.
Je note que des novembre 1942, cette armee d'Afrique partira , sous equipee, mais avec ferveur se battre avec gloire en Italie.
Pour finir, je voudrai signaler dans quelles conditions etait l'armee Francaise a la veille de la guerre en mai 1940.
Il y a a cette adresse internet une presentation tres interessante qui en dit long :

J'attache une photo du 1er RTM au defile du 11 novembre 1944 a Paris.
Nos soldats Marocains a l'honneur, le Francais regardent...

*** / ***

lue 1502 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Noguès: un bilan mitigé de Francis Deleu 28 mars 2004 23h05
2 Le grand melange de Ralph de Butler 29 mars 2004 00h01

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Du débarquement africain au meurtre de Darlan

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes