Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Vichy dans la Solution finale - Laurent Joly
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Zone - Résistance (France)
-

En zone Nord occupée, les régions étaient désignées par les lettres:
P : région de Paris.
A : région d'Amiens.
B : région de Bordeaux.
C : région de Châlons-sur-Marne.
D : région de Dijon.
M : Région de Le Mans.

En zone Sud, les régions étaient désignées par la lettre R suivie de 1 à 6.
(voir "R")


Zone Libre - ZL - France
-

Libre jusqu'en 1942 et l'invasion et l'occupation par les troupes allemandes de tout le territoire français. Elle devient alors Zone Sud (ZS).


Zone Occupée - ZO - France
-

Jusqu'en 1942, le territoire français occupé et administré par les Allemands au Nord de la ligne de démarcation. Après l'invasion de la Zone Sud, on dira Zone Nord (ZN)

Dans ce texte :

... mais persévérer dans l'erreur est problématique de Nicolas Bernard le mardi 22 décembre 2009 à 10h52

> Enfin, c'est bien parce que les policiers français de
> Bordeaux n'avaient raflé que 150 Juifs au lieu des mille
> prévus par convoi que le train a été décommandé, oui ou
> non ?

Non :

1) Le convoi de déportés censé partir de Bordeaux le 15 juillet 1942 devait comprendre des Juifs français et des Juifs étrangers, à la suite de rafles censées se dérouler le 6 juillet, sachant qu'à cette date les nazis n'étaient pas encore assurés de l'appui de la police française en zone occupée.

2) Dans la première semaine de juillet 1942, Vichy obtient que les Juifs étrangers seront prioritairement déportés, et en échange accorde le soutien de sa police, qui procèdera aux rafles en zone "libre" et en zone occupée.

3) Dès lors, le train de Bordeaux du 15 juillet 1942 doit être annulé, le temps de tenir compte de l'accord conclu avec Vichy, qui suppose donc, d'une part de laisser la police française procéder aux rafles (prévues finalement pour le 16 juillet), d'autre part de déporter essentiellement des Juifs étrangers.

Bref, le train de Bordeaux est annulé, non pas parce que la police française a fait obstruction, mais pour tenir compte de la réorganisation des rafles à la suite de la confirmation que cette même police française effectuera les rafles dans les deux zones, visant prioritairement les Juifs étrangers, et ce non pas le 6 juillet 1942, mais à compter du 16 juillet.

Sur le reste, l'ex-anonyme se borne à imiter le Chevalier noir.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes