Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


[ 1939-45, AU JOUR LE JOUR ]
 
 
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Histoire(s) de la Dernière Guerre - collectif
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis n'a rien trouvé dans :

complément de françois delpla le dimanche 20 septembre 2009 à 17h27

Il faut dire que Raeder, à sa sortie de prison, fait son petit Speer -ce qu'il n'avait pas fait, lui, à Nuremberg. Le fil conducteur de ses mémoires est qu'il n'a rien su des atrocités et qu'il les condamne vigoureusement. Le traitement des Juifs, notamment, est "sans excuse"... mais lui-même prétend avoir refusé de les virer de la marine, ou même de retarder leurs promotions... sauf dans un cas, mais l'exclu a été recasé dans une carrière civile équivalente. J'ignore si tout cela a été vérifié.

En tout cas, on voit pourquoi il conteste le p-v du 22 août 39 : il y a en effet un §, considéré comme authentique par les historiens actuels, où Hitler annonce carrément des massacres de civils par les Einsatzgruppen. Cela, ce n'est pas possible de le laisser dire, dans la logique de Raeder (qui est celle de l'OTAN) en 1957. En revanche, s'il noie la réunion "Hossbach" dans une nébuleuse d'annonces par Hitler d'une guerre vers 1944, c'est qu'il ne se fie guère au système de défense dudit Hossbach.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes