Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

L'honneur et les rebelles de la marine française (1940-1944) - Etienne Schlumberger
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Darlan (François) - France
-

(1881-1942) Commandant d'une batterie de canonniers marins pendant le Première Guerre mondiale, François Darlan est nommé en 1926, directeur du cabinet de Georges Leygues, ministre de la Marine. Il s'y consacra déjà à la rénovation de la flotte. En 1934, il reçoit le commandement de l'escadre de l'Atlantique; en 1936, chef d'état-major général de la Marine; en 1938, amiral de la flotte.
En juin 1940, il entre dans le gouvernement de Pétain comme Ministre de la Marine. En décembre 40, à la suite du renvoi de Laval, il est nommé vice-président du Conseil et est considéré comme le dauphin du Maréchal Pétain.
Présent à Alger, en novembre 42, lors du débarquement américain en AFN, Darlan se rallie à la cause alliée après s'y être opposé quelques jours. Il sera assassiné le 24 décembre suivant par le jeune Bonnier de la Chapelle.


FNFL - Forces Navales Françaises Libres - France libre

Dans ce texte :

Comme on dit chez Vahiné... de arcole le dimanche 29 juillet 2007 à 14h47

... c'est gonflé!

Sans dénigrer les mérites du Casabianca et de son courageux commandant Lherminier, il faut remettre les choses à leur place.
Le "Casabianca" n'a jamais appartenu aux FNFL, et même son ralliement à Alger a été d'essence "giraudiste". En témoigne son activité ultérieure, libération de la Corse, opérations spéciales, qui n'étaient que trés peu sous le contrôle des FNFL.
Le 27 Novembre 1942, il était encore "dans les temps" pour arborer le drapeau à croix de Lorraine, ça n'a pas été son choix.
Les vrais FNFL se battaient depuis deux ans et demi, à son arrivée. Pendant toute cette période, le Casabianca a reçu ses ordres de Darlan, et de Pétain.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  3 requêtes