Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Une histoire politique de l'armée

Tome 2 - 1940-1967 - de De Gaulle à De Gaulle

Jean Planchais

C'est un livre qu'on emporterait volontiers en vacances tant il est alerte, souvent drôle, parfois féroce. C'est l'oeuvre d'un journaliste qui aligne tantôt une succession de chroniques narrant les heurs et malheurs de l'armée française, tantôt une galerie de portraits de ces soldats qui ont marqué de leur empreinte l'histoire militaire de la France.
Jean Planchais maîtrise parfaitement son sujet. Démobilisé en novembre 1945, il entre au journal "Le Monde" où il est affecté à la rubrique militaire et accrédité depuis lors au ministère de la Défense nationale et des Armées ainsi que plus tard à l'Etat-Major suprême des Forces alliées en Europe. C'est dire qu'il côtoya nombre de responsables des choses militaires de de Gaulle à de Gaulle... celui de 1940 à celui de 1968.

En 1940, la France et son armée touchent le fond de l'abîme.
Une armée est morte. Deux armées s'efforcent de vivre : l'une, héritière de la tradition, à travers les unités de l'armistice; l'autre, issue de la Résistance - de l'intérieur ou de l'extérieur. Entre ces deux tronçons du glaive, la soudure ne se réalisera jamais complètement. De Lattre l'eût-il accomplie, deux épreuves auraient à nouveau divisé l'ordre militaire français.
Fallait-il insérer les forces militaires de la France dans celles d'une communauté européenne ou maintenir leur indépendance pour préserver plus strictement celle du pays ? Fallait-il les ancrer au sol de l'Europe, ou les vouer à des "guerres révolutionnaires" pour "contenir" le com­munisme ou maintenir l'intégrité du territoire hérité des régimes précédents? Les méthodes de ce combat n'étaient pas conformes à l'éthique militaire traditionnelle, non plus que cette politique à tous les idéaux de la nation.
De Bir-Hakeim à Dien-Bien-Phu, de Cassino au "putsch des généraux", Jean Planchais, dont les chroniques du Monde se confondent depuis 20 ans avec la trame de cette histoire, conte ce long effort pour revivre, sur le thème noblement illusoire de "l'unité de l'armée".
De la Résistance à la bombe, "de de Gaulle à de Gaulle", c'est une histoire de soldats qui est celle de la France.

(4e de couverture).

A elle seule, la table des matières, longue de sept pages, mérite le détour. Elle incite à plonger dans le livre pour un bout de chemin avec la "légion de Gaulle", avec Giraud et l'armée d'Afrique, avec l'Armée B de De Lattre et la 2e DB de Leclerc....L'amalgame ou le mariage manqué.... La France libérée et la recherche d'une armée nationale... De Lattre, un Roi sans lendemain.... L'adieu au guerrier de Koufra... Tout s'achève à Dien Bien Phu.... L'Algérie....Des Berbères à l'atome....Le malaise des généraux...

TABLE DES MATIERES

I. LA "LÉGION DE GAULLE".

- Les forces françaises en Grande-Bretagne.
- Le coup de force du 3 juillet
- Réponse à la "légion de Gaulle".
- Les premiers noms de la France libre.
- Les militaires de carrière.
- L'affaire Muselier.
- Une crise "constitutionnelle"
- Une île dans une île.
- Conflit franco-français au Gabon.
- Guerre civile en Syrie.
- Les troupes du Levant.

II. GIRAUD ET L'ARMÉE MILITAIRE.

- Les deux défilés.
- La rencontre de Giraud et de Leclerc.
- F.F.L. et armée d'Afrique.
- Les "désertions"
- Recrutement et surenchère.
- Bouvet entre deux armées.
- Un gouvernement ou un état-major.
- La manie des putschs.
- Un complot giraudiste.
- Note sur la responsabilité des officiers généraux.
- Le cas du capitaine Carré.
- Les Corps expéditionnaire d'Italie.
- Revanches.
- "L'oncle" Juin.
- Des capitaines d'Italie aux colonels d'Alger
- L'armée d'Afrique et la résistance.

III. DE LATTRE ET LECLERC, ARMÉE B ET 2e DB.

- L'homme de personne.
- L'inattendu arrive.
- Leclerc et les "Vichyssois".
- Deux tempéraments
- M. Le Troquer et les militaires .
- La Marine en crise.
- Lemonnier et Barjot.

IV. L'AMALGAME, OU LE MARIAGE MANQUÉ.

- Jacobinisme et tradition.
- L'occasion perdue.
- Leclerc contre "le désordre".
- De Lattre débarque.
- Encore Larminat.
- Vers l'amalgame.
- Les FFI de la Première armée.
- Les bataillons de Janson de Sailly.
- Les "grandes compagnies".
- Les barricades et les tranchées.
- Une force désordonnée.
- Malaise chez les Africains.
- Trop d'uniformes, peu de combattants.
- Les "naphtalinés".
- La circulaire 1010.
- La responsabilité du pouvoir .
- Diviser pour régner.
- Le défilé du 2 avril.

V. DE L'ÉPURATION AU DÉGAGEMENT DES CADRES .

- Les fidèles de Juin
- Dialogue au procès Pétain .
- Un nouvel apport: les prisonniers de guerre.
- Les déportés.
- Départs chez les FFI.
- Un cas très particulier.
- 658 officiers "épurés".
- Sanctions contre les témoins à décharge.
- De Gaulle au secours des ex-soldats de Vichy.
- Un organisme monstrueux.
- Une démobilisation difficile.
- Le dégagement des cadres. .

VI. BATAILLE SUR LES CRÉDITS .

- Pas un centime sans nécessité.
- 40 % du revenu national.
- L'éternel dialogue.
- Bataille autour de l'amendement socialiste.
- Rafistolage.
- L'effectif de 1914.
- Sauver les meubles.
- Une armée économique.

VII. A LA RECHERCHE D'UNE "ARMÉE NATIONALE"..

- La France et la liberté.
- La "carte du parti".
- La campagne pour "l'armée nationale".
- Des socialistes.
- ...au M.R.P
- Le procès de Pétain.
- Un bulletin de vote accueilli sans enthousiasme.
- La circulaire du 13 mai 1948.
- Intervention du général Billotte
- Une formation technique.
- "L'armée créatrice".
- L'héritage des maquis alpins.
- Le "régiment de la soie".
- Un refuge : l'Allemagne.
- Les habitudes coloniales.
- Le thé chez la colonelle.

VIII. UN ROI SANS LENDEMAIN.

- "Il faut sentir".
- La technique et l'inspiration.
- Rommel et Mac Arthur.
- Le facteur humain.
- Un hobereau paternaliste.
- Le goût des intrigues compliquées.
- Un régime de douche écossaise.
- Camps légers.
- Saint-Cyr en Bretagne.
- Un demi-succès.
- L'utilisateur et le fournisseur.
- La disgrâce.

IX. ADIEU AU GUERRIER DE KOUFRA.

- Grandeur et prix de la viande.
- Le jour des militaires et le jour des civils.
- Le "plan bleu".
- Un gentilhomme.
- L'affaire Crété.
- Le rapport Montezer.
- Guillaudot inculpé.
- Larminat est relevé de ses fonctions.
- Le PC entre dans l'insurrection.
- Une "bonne à tout faire".
- Le rappel des disponibles.
- M. Cogniot et l'armée.
- La loi pour la défense de la République.
- "Contre le froid, la faim et la nuit".
- L'Algérie, déjà.
- Répression à Madagascar .
- Mort d'un héros.

X. LA SAISON DES ORGANIGRAMMES.

- Le tiers état militaire.
- Une situation confuse.
- La nomination des généraux.
- Des responsabilités diluées.
- "La défense nationale à l'internationale".
- La réorganisation des forces armées.
- Un réformateur: M. Teitgen.
- "Passation de pouvoirs... " .
- L'armée de métier.
- Une oraison funèbre.

XI. TROIS MARINS ET L'INDOCHINE : DECOUX, D'ARGENLIEU ET HENRI MARTIN.

- Un complexe de culpabilité nationale.
- Thierry d'Argenlieu, le "Carme naval".
- La France et la civilisation chrétienne.
- Prodromes de la guerre.
- Libérer l'Indochine.
- Salan à Tchoung-King.
- La carte de la négociation.
- Une camaraderie d'adversaires.
- Le massacre d'Haïphon.
- Les militaires sans l'amiral.
- Carpentier: quelque chose de bleu horizon.
- Le désastre de Cao-Bang .
- Calendrier.
- Coup de tonnerre en métropole.
- L' extrême-gauche et la croisade.
- Le second maître Henri Martin.
- Toulon en état de siège
- Trois juges sur sept.
- Procès à Brest.
- Graffiti.

XII. L'OTAN, ASSURANCE TOUS RISQUES.

- Un notaire pour conseil de famille.
- Le secret militaire.
- Mission en Indochine.
- Bagarre sur un autobus.
- Le débat sur la place publique.
- Le prestige de la "haute armée".
- Etre dans la course, ou jouer aux courses.
- La menace soviétique.
- M. Jules Moch au travail .
- M. Max Lejeune, un socialiste "militariste".
- "L'ère Pleven".
- La "cannibalisation".
- L'aide américaine.
- Le service de dix-huit mois.
- Divisions à 100 % et "divisions papier".
- Pas de véritable effort de Défense nationale.
- Une assurance nommée "Ike".
- Les fiches de Gruenther.
- Le conformisme atlantique.
- Qui commande l'armée française ?
- Juin partout.
- Stratégie française et Stratégie américaine

XIII. CONTRE LA CED, BEAUCOUP D'ÉTOILES ET UN BATON.

- Propagandes adverses.
- Les éclats du maréchal.
- "Bombe" à Constantine.
- Règlement de compte à l'Académie.
- "Ils ne m'ont pas regardé".
- Le match Juin-Lanief.
- Horions sous l'Arc de Triomphe.
- "A la place du gouvernement".

XIV. MAIS TOUT S'ACHÈVE A DIEN BIEN PHU.

- Premiers contacts.
- La mort de Bernard de Lattre.
- La croisade.
- La montée des enchères.
- Un mauvais service.
- Militariser la nation.
- Le général des subalternes.
- Les petits seigneurs de la guerre.
- Isolement et solidarité.
- Les avertissements
- Navarre, un homme de Juin.
- "Allez France".
- Le monde concentrationnaire viêt-minh.

XV. ALGÉRIE FRANÇAISE.

- L'armée d'Afrique est morte.
- Une réaction jacobine.
- La machine à mentir.
- La justice arrive après la bataille.

XVI. DES BERBÈRES A L'ATOME.

- Décrochage en Indochine.
- Décrochage au Maroc.
- Juin à Tunis.
- Deux ministres et la Défense nationale.
- La "Jeune armée" pense et écrit.
- L'atome devient militaire.

XVII. LE MALAISE DES GÉNÉRAUX.

- Des marteaux-pilons contre les mouches.
- Le général Guillaume s'en va.
- Le général Zeller devient journaliste.
- L'artillerie et la S. F. I. O.
- Un fusil à un coup.
- Le général Ely contre les réductions budgétaires.
- Rajeunir l'armée.

XVIII. LA TORTURE.

- Le poids de la répression.
- L'emploi systématique de la "magnéto".
- Directives officielles et instructions verbales.
- La bataille d'Alger.
- La sécurité militaire enquête.
- Le général de Bollardière s'en va.
- Une lettre à l'Express.
- La commission de sauvegarde.
- L'affaire Audin.
- Un dialogue de sourds.
- Raccourci par Suez.
- "Mousquetaire".
- Sur les traces de Saint-Louis.
- Encombrement en Méditerranée .
- Fin d'une croisade.

XIX. UNE VÉRITÉ DEVENUE FOLLE.

- Découverte de "la guerre de peuple".
- De Lyautey à Mao Tsé-toung.
- Le colonel Lacheroy et les hiérarchies parallèles.
- Le rôle idéologique de l'armée.
- Une affaire d'autodidactes.
- "Adaptations".
- "Une confrontation qui n'est pas si commune".
- Teilhard de Chardin avec nous.
- La cité catholique.
- Naissance d'une politique.
- "Le soldat ne doit pas être conditionné à l'obéissance".
- Des 5èmes bureaux difficiles à tuer.
- Des opérationnels à la botte.
- Trinquier, Godard, Argoud.
- Le tryptique.
- Une guerre révolutionnaire est une guerre nationale.
- L'intermède katangais.

XX. L'UNITÉ DE L'ARMÉE.

- Premiers complots.
- Le rôle du général Ely.
- Le 13 mai du colonel Trinquier.
- La "conscience de l'armée".
- De Gaulle veut rester libre.
- L'année Challe.
- L'autodétermination.
- Le "serment".
- Les barricades.
- L'erreur des "colonels".
- La tournée des "popotes".
- Dudule.
- La rupture.
- Un nouveau 13 mai est dans l'air.
- Un élément capital : le contingent.
- Les transistors.
- Une armée "cassée".
- La lettre de Juin à Salan.
- Que pensent les jeunes ?
- Contre le régime.
- Stabilité des thèmes.
- Morne devoir.

XXI. POUR UN CONCILE.

- La fin des notables.
- L'atome et le matériel.
- La part du sacré.
- Un tunnel.

 

Editeur : Editions du Seuil
Date edition : 1967
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1970
Région concernée : Afrique, Ouest Europe et Asie/Pacifique

Proposé par Francis Deleu le samedi 10 juillet 2004 à 20h09

Dernière contribution le mercredi 24 mars 2010 à 19h22

lue 9086 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Une histoire politique de l'armée et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes