Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

L'Indochine sous Vichy

Entre Révolution nationale, collaboration et identités nationales 1940-1945

Sébastien Verney

Quatrième de couverture

Hanoi, juin 1940. La nouvelle de la fuite du gouvernement à Bordeaux, puis de l'humiliant armistice du 22 juin résonnent comme un coup de tonnerre dans la possession française d'Indochine. Se présente alors un formidable défi pour les autorités coloniales : comment assurer, à plus de 12 000 kms d'une métropole assommée par la défaite, le maintien de la colonie, tout en résistant aux prétentions impériales du Japon, redoutable allié de l'Allemagne ? Face à une contestation locale, nationaliste, communiste, japonaise et à la menace de sécession de l'empire que fait courir la dissidence gaulliste, le régime de Vichy apparaît comme l'emblème d'un pouvoir légal, il reste garant de stabilité aux yeux des autorités coloniales. C'est ainsi que l'Indochine, sous la direction de son gouverneur général, l'amiral Decoux, devient de 1940 à 1945 le laboratoire d'une Révolution nationale destinée à créer cet "homme nouveau" que vante le nouveau régime. Jouant aux apprentis sorciers, les autorités françaises instaurent une politique de collaboration avec le Japon en guerre et une politique identitaire et raciale novatrice pour les populations colonisées. Si les autorités pensent contrôler l'Indochine, dans les faits ces deux politiques creuseront le tombeau du colonialisme français et pèseront lourdement sur l'avenir de la péninsule en 1945. Résultat d'un travail de plusieurs années en Asie du Sud-Est, éclairé par des archives nouvelles, françaises mais également vietnamiennes, cambodgiennes et laotiennes, ce livre ouvre de nouvelles pistes de réflexion sur la Seconde Guerre mondiale. Plus qu'une simple parenthèse, voici un pan essentiel de l'histoire méconnue des pays indochinois, mais aussi de l'histoire française pendant les années noires.

L'auteur: Sébastien Verney est docteur en Histoire et professeur d’histoire-géographie. Il a vécu au Viêt Nam de 2003 à 2007 et travaillé à l’école française Colette à Hô Chí Minh-ville (ex Saigon). Ses recherches portent sur l’histoire du colonialisme, du patrimoine et des transfuges entres civilisations colonisées et colonisatrices.

Présentation critique

La lecture de ce livre m'a laissé un mélange d'immense intérêt et de frustration. Dans cet océan de littérature coloniale, ce n'est pas tout les jours que l'on tombe sur un vrai livre d'historien, un historien qui incontestablement, a épluché de multiples archives. Il fallait bien que quelqu'un le fasse, Verney l'a fait, et l'on ne s'étonnera pas de savoir qu'il s'agissait d'un travail de thèse. La frustration pouvait être prévue dans l'ambiguité du titre, L'Indochine sous Vichy est centré sur les rapports entre l'administration coloniale de Decoux et la maison mère de Vichy et ne va traiter que très épisodiquement l'Indochine pendant la période 1939-1945. J'aurais préféré que l'auteur publie sa thèse en l'état où il l'a rendue au jury et gratifie le lecteur d'un travail de synthèse. Ce n'est malheureusement pas dans le premier chapitre de ce livre que l'on trouvera une présentation claire de la situation de l'Indochine française en 1939. Il faut se faire à l'idée que l'auteur suit le fil des archives qu'il est allé chercher et non celui d'une problématique propre aux pays, Vietnam, Cambodge et Laos, qui forment l'entité indochinoise. Il en découle l'impression malheureuse que l'auteur ne s'intéresse pas vraiment à ces pays, ce qui est étrange pour quelqu'un qui a vécu cinq années au Vietnam. On parle donc beaucoup plus dans ce livre de juifs que de Hmongs ou de Jaraïs. En terminant ce livre, on ignore tout de la colonisation dans la colonisation, celle des postes subalternes de l'administration par les « Annamites », cette sous-colonisation qui structure pourtant durablement cette partie de l'empire français.
En marge de cette frustration, j'ajouterai que je n'adhère pas à la sollicitation de l'histoire qui consiste à lire certains développements de l'histoire de la colonisation à la lumière des thèmes supposés de Vichy, alors que bien évidemment Vichy n'a pu que perpétuer le projet colonial français qui pèse quand même autrement plus lourd dans l'Histoire que le simple épisode de Vichy dont l'auteur fait quand même ressortir que son impact a été considérablement amoindri par la distance. Ainsi, précédant l'hypertrophie de la question juive, l'auteur s'étale sur l'œuvre scientifique du mèdecin Pierre Huard, la réduisant à des théories racialistes de bas-niveau, et ici, non seulement, l'auteur sort de son sujet puisque les travaux de Huard sont bien antérieurs à l'avènement de Vichy, mais il se prive de toute mise en perspective, à savoir, l'ensemble de l'œuvre de Huard et la place de la recherche scientifique dans l'Indochine française.
Une dernière frustration: pour ceux qui s'intéressent à l'histoire du Laos et qui auraient constaté que le livre de référence de Stuart-Fox contenait bien peu d'informations sur la période 39-45, il ne trouveront dans le livre de Verney rien d'autre que des références à Stuart-Fox.
Laissons maintenant les frustrations et remercions l'auteur pour son travail de fourmi qui nous apporte une foultitude d'informations, par exemple, sur l'Indochine des camps, où l'histoire de Vichy rejoint l'histoire coloniale tout court.

 

Editeur : Riveneuve éditions
Date edition : 2012
ISBN ou ref : 978-2-36013-074-0
Support : livre
Genre : récit ou roman
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Asie/Pacifique

Proposé par Emmanuel de Chambost le samedi 29 juin 2013 à 10h05

lue 2795 fois décrypter

 

Suivre le débat sur L'Indochine sous Vichy et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes