Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Internés en Suisse 1939 - 1945

Olivier Grivat

C'est le seul livre, à ma connaissance, qui décrit aussi bien ce chapitre de l'Histoire de la Suisse pendant la SGM. Pourquoi Olivier Grivat dans le titre de la présentation parle-t-il de soldats nazis et non des pays de l'Axe ? Les soldats italiens ?


L'HISTOIRE DRAMATIQUE, EMOUVANTE DES SOLDATS ALLIES ET NAZIS INTERNES EN SUISSE AU COURS DE LA DEUXIEME GUERRE MONDIALE

Ils sont arrivés seuls, à la nage en traversant le Rhin, en formation serrée avec leurs unités en déroute, voire aux commandes de leur bombardier en détresse ou en catimini par la frontière verte du Tessin…
Revêtue de tous les uniformes possibles, accompagnés de véhicules militaires, de chevaux et de mulets, c'est une véritable armée de 104 000 hommes qui a cherché protection en Suisse durant la Deuxième guerre mondiale. Une quarantaine de nationalités différentes, mais surtout des Français, des Polonais, des Russes, des Italiens, des Allemands et des Américains ont été internés en Suisse dans quelques 780 camps créés pour l'occasion, quand ils n'étaient pas logés chez des particuliers ou dans des hôtels désaffectés des stations alpestres.
Enfer ou paradis ? Le destin de ces internés militaires a varié du tout au tout suivant les appuis de leurs gouvernements respectifs et suivant leur degré de soumission. Gare aux récidivistes de l'évasion ! Le camp de punition du Wauwilermoos (Lucerne) valait bien les camps nazis. Réclamés en 1945 par Staline qui avait pris des diplomates helvétiques en otages, parfois embarqués de force par Moscou par la police militaire suisse, de nombreux internés soviétiques ont terminé leur course en Sibérie, quand ils ne furent pas fusillés à l'arrivée.
Le destin de cette armée d'internés reste un des chapitres les plus énigmatiques et les plus controversés de l'histoire suisse de la dernière guerre.



Table des matières

-- Une nouvelle armée Bourbaki *
-- Allemands et Italiens. L'internement des vaincus
-- Un vrai paradis de vacances
-- L'enfer du camp pénitentiaire du Wauwilermoos
-- Encore des cauchemars cinquante ans après
-- Une Armée rouge en Suisse
-- L'indésirable Novikov, constructeur de fusées
-- Kotchetov, le pilote maudit
-- La Suisse otage de Staline
-- Des Russes en uniforme de la Wehrmacht
-- Passager clandestin au pays des Soviets
-- La bonne étoile de Léo Poltiev et de Martin Lyptschuk
-- Le réalisme helvétique


* En hiver 1871 87 000 soldats du général Bourbaki trouvèrent refuge en Suisse.

Cordialement

CF

 

Editeur : Ketty & Alexandre
Date edition : ?
ISBN ou ref : 2-88114-038-6
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Christian Favre le vendredi 15 août 2008 à 07h57

Dernière contribution le dimanche 17 août 2008 à 17h01

lue 3232 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Internés en Suisse 1939 - 1945 et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes