Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Cap sans retour

FAFL, Mémorial des premiers compagnons

Germaine L'herbier Montagnon

Présentation de l'éditeur :

"Madame L'HERBIER-MONTAGNON, l'auteur de cet ouvrage historique, boule­versant, est brevetée pilote d'avion de tourisme, et animatrice de l'I.P.S.A. section aviation de la Croix-Rouge Française.
Dès Août 1940, elle créa la "MISSION DE RECHERCHES DES DISPARUS DE L'ARMÉE DE L'AIR", œuvre émouvante et extrêmement efficace, puisque, en cinq, ans, au cours de son périple de 100.000 km. en France, Belgique, Hollande, Allemagne, Italie, elle découvrit et identifia les sépultures de centaines d'aviateurs tombés du .ciel.
De plus, sous l'occupation, elle rechercha clandestinement les tués des Forces Aériennes Françaises Libres, et des Aviations alliés. Elle collabora aussi à des évasions de pilotes, et fut arrêtée par la Gestapo ; relâchée, faute de preuves, elle reprit aussitôt ses activités patriotiques. Elle écrivit un magnifique ouvrage "Disparus dans le Ciel", qui fut saisi par les Allemands.
Ainsi, Madame L'HERBIER-MONTAGNON donna, pendant des années, la mesure de sa compétence, de son dévouement, de son efficacité, et, selon les termes de sa citation « cristallisa autour d'elle la sympathie reconnaissante de la grande famille aérienne ». La Légion d'honneur et FOrder British Empire ont récompensé ses exceptionnels mérites.
Possédant de telles lettres de noblesse, Madame L'HERBIER-MONTAGNON fut choisie par l'Association des Premiers Compagnons (Association des Familles des Morts de la France Libre) pour écrire le MÉMORIAL DES FORCES AÉRIENNES FRANÇAISES LIBRES, dont la publication comportera trois volumes.
Le tome I "CAP SANS RETOUR" est consacré aux évasions de quatre cents Aviateurs, qui, du 18 Juin 1940 au icr Août 1943 répondirent "Présent" à l'appel du Général de Gaulle, et qui, tous, devaient, par la suite, mourir pour la Patrie.
Ce furent d'abord, les évasions collectives de Juin et de Juillet 1940. Départs en avion de Toulouse, Bordeaux, Royan, etc... Départs de Saint-Jean-de-Luz, Port-Vendres, etc., dans les bateaux qui emmenaient les Polonais, les Tchèques...
Puis, les ralliements individuels, de plus en plus difficiles, par lespagne, l'Allemagne, la Chine, l'U.R.S.S., la Turquie, la Martinique, le Continent Noir, etc., etc... Et même plusieurs aviateurs, doublement fidèles, abattus en territoire ennemi, repartirent à nouveau vers la France Libre.
Chacun de .ces nombreux récits est une aventure passionnante. C'est quelquefois une énorme farce, comme le vol d'avions de la Luftwaffe. D'autres fois, les ralliements se ter­minent tragiquement dans le silence des mers, des montagnes, des déserts, dans le pour­rissement des prisons, le martyre des camps de concentration, le feu des pelotons d'exécution.
Ce qui donne à "CAP SANS RETOUR" son bouleversant accent de vérité, la haute valeur d'un témoignage, c'est que l'auteur — qui a patiemment rassemblé depuis des années de très précieuses archives sur l'aviation — a recueilli, le plus souvent, ces récits, dans les carnets de bord et les lettres des aviateurs disparus.
Ainsi ce sont... « les voix chères qui se sont tues... » qui nous racontent une des plus belles pages — et l'une des plus inconnues jusqu'alors — de l'histoire des héros de la France Libre qui préfèrent :
« Mourir debout que vivre à genoux... »"


Le grand intérêt de ce livre est qu'il comprend un grand nombre de témoignages écrits sur le vif, extrait de lettre, de journal de guerre, etc....Cela permet de mieux connaître les sentiments de ces "dissidents". Réalisé peu après les évènements qu'il relate, le récit est encore peu corrodé par le politiquement correct et les mythes. Ce n'est pas encore un livre d'histoire, c'est presque un récit journalistique.
De plus pour un ouvrage de cette époque, il est plutôt richement illustré.

Un "must have" pour les amateurs de l'histoire des Free French.

Bonne lecture
Laurent

 

Editeur : Raoul Solar
Date edition : 1948
Support : livre
Genre : pas défini
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Afrique, Est Europe et Asie/Pacifique

Proposé par Laurent Laloup le mercredi 23 avril 2008 à 12h09

Dernière contribution le vendredi 03 février 2017 à 15h08

lue 4625 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Cap sans retour et y contribuer
 

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

sujet.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes