Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

A livre ouvert ... / les contributeurs de "Livres de Guerre"

En réponse à -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1(suite) -11 juin 40 : Weygand/de Gaulle/Huntziger de Francis Deleu

DE GAULLE -HUNTZIGER 6 au 12/06/40 de André Blitte le dimanche 05 novembre 2017 à 19h49

Cette Histoire de continuer la guerre dans le Cotentin proposées par de Gaulle me parait une entourloupette faite à de Gaulle. Huntziger et Massis, on le sait étaient proches ou membres de la Cagoule et Huntziger n'était pas à un mensonge ni à une falsification ou dissimulation près.Il me semble plus approprié de croire les paroles de de Gaulle Lorsque le 6 juin 1940 il entra au gouvernement comme sous-ministre de la guerre, et devint sous-secrétaire d'État, reçut la visite du Général Weygand : Celui-ci lui déclara à propos d’une poursuite éventuelle de la guerre hors de la métropole :
« L'Empire ? Mais c'est de l'enfantillage ! Quant au monde, lorsque j'aurai été battu ici, l'Angleterre n'attendra pas huit jours pour négocier avec le Reich. Ah ! si j'étais sûr que les Allemands me laisseraient les forces nécessaires pour maintenir l'ordre… »
En fait, dans cette histoire, il semble bien que de Gaulle ignorait l'atmosphère cagoularde enveloppant Huntziger, Massis, Jobin et d'autres et que, comme Prételat il en était immun et donc qu'en proposant Huntziger à la place de Weygand, il commit alors une belle erreur. Il est à penser qu'Huntziger a dû prévenir rapidement Weygand de la démarche de de Gaulle, ce qui expliquerait bien que Weygand n'ait pas donné suite à sa directive du 12 juin prescrivant, ce qu'il avait toujours refusé jusque-là au général Prételat, c'est à dire l'abandon de la ligne Maginot et le repli au sud d'uneligne Dijon-Caen.

*** / ***

lue 861 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur A livre ouvert ...

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes