Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Le choix de la défaite / Annie Lacroix-Riz

En réponse à -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Ah bon ? de Daniel Laurent

Ferrières, c'est la note de 45, et pas les Rist. de Tietie007 le jeudi 30 août 2012 à 19h07

Oui, c'est la note 264, mais comme je l'ai déjà dit, Lacroix Riz commence à ouvrir les guillemets, page 547 pour la finir 56 lignes plus loin, page 548, dans un passage qui regorge de guillemets.
La confidence est de Jean Rist à Vergniaud (et pas le contraire, mais l'historienne est très confuse et au début, j'ai compris la même chose que vous (mais juste après elle précise page.544 :"L'information provenait de Jean Rist, fils de Charles Rist principal collaborateur de Vergniaud") mais ne relève pas de l'entrevue de Ferrières, mais d'une soi-disante rencontre entre des éléments cagoulards/synarques avec Hitler, quelques semaines avant l'armistice ...à lire page 544. Cela renvoie à la note 249, dont la source est le rapport du juge Béteille, fait en 1945. Béteille fut le juge qui fut nommé par Blum pour s'occuper de l'instruction du procès de la Cagoule. Par la suite, travaillant à Vichy, il fut même greffier du procès de Riom.
Donc Rist ne parle par de l'entrevue de Ferrières, Lacroix-Riz dit juste que la note de 1945 est similaire aux informations données par Rist sur des contacts entre français cagoulards et synarques avec Hitler ou des émissaires allemands, ce qui concorde avec l'entrevue de Ferrières.
Ces contacts m'ont l'air assez fantaisiste. Je vois mal quel pouvoir avait Deloncle et Jeantet, tout juste libéré en 1939-1940, après leur emprisonnement qui a suivi la dissolution de la Cagoule, en 1937. Et je vois encore plus mal Hitler rencontrer ces deux pieds-nickelés qui ne sont rien, pour discuter d'un éventuel armistice ...

*** / ***

lue 1093 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 L'improbable entrevue de Ferrières ! de Tietie007 30 août 2012 19h24
2 Weygand et Reynaud dans le complot ... de Tietie007 30 août 2012 19h57
2 Weygand nommé le 19 et non le 17 mai. de Tietie007 31 août 2012 12h52
3 Weygand, nommé le 19 mai au soir. de Tietie007 31 août 2012 16h28

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le choix de la défaite

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes