Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


[ 1939-45, AU JOUR LE JOUR ]
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Histoire(s) de la Dernière Guerre / collectif

En réponse à
-1Numéro spécial 14 - Hitler sans masque de Francis Deleu

Un numéro exceptionnel par le poids des images de Francis Deleu le mardi 01 novembre 2011 à 17h12

Bonsoir,

Ce numéro spécial qui s'écarte de la continuité chronologique caractérisant le magazine, mérite de s'y attarder.
La choix éditorial de privilégier les photos pour « montrer » un aspect du nazisme et de son dictateur est, me semble-t-il, un choix délibéré. Les photos, remarquablement bien choisies, se suffisent à elles-mêmes. Elles fascinent, interrogent et se passent de tout commentaire tant elles sont explicites. C'est à la fois le choc et le poids des images. Je songe, exemple parmi d'autres, à l'album « Hitler et les enfants » ou comment le lecteur, rien que par les photos, découvre la fascination qu'exerça la propagande et l'idéologie nazie sur la jeunesse.

Les esprits chagrins regretteront la prééminence accordée aux photos plutôt qu'aux articles. Qu'ils se rassurent ! Les articles sont signés par François Kersaudy, historien reconnu pour la qualité de ses travaux. Les dix aspects de la personnalité de Hitler, proposés sous la forme interrogative, sont clairs et nets. Tout est dit ou évoqué de manière concise sans verser dans les hypothèses fumeuses ou incontrôlables. Par exemple au chapitre « Hitler, l'homme à femme ? » quel intérêt que de spéculer sur l'hétéro ou l'homosexualité du dictateur ? Il suffit aux lecteurs ordinaires d'apprendre qu'Hitler a fréquenté six femmes dont cinq se sont suicidées ou ont tenté de le faire. Le lecteur croise ces femmes à la lecture du texte de l'historien mais aussi et encore, le lecteur croise le regard de ces femmes en découvrant les multiples photos qui illustrent l'article.

Bref, un numéro qui mérite toute sa place dans nos bibliothèques.

Bien cordialement,
Francis.

PS. J'ai particulièrement apprécié la photo publiée en dernière page de l'album « Les horreurs du nazisme » où l'on découvre la figure transfigurée de Nador Livia, actrice hongroise, arrêtée par les nazis et déportée au camp de Gusen, annexe de Mauthausen.
Peu importe que la photo ne soit pas inconnue, elle est remarquable et à découvrir ici

*** / ***

lue 1106 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Histoire(s) de la Dernière Guerre

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes