Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

L'affaire cicéron / Joseph L. Mankiewicz

En réponse à -2
-1« Der Fall Cicero » de Francis Deleu

« Ich war Cicero » de Francis Deleu le mardi 01 novembre 2011 à 13h54

Bonjour,

Si les « mémoires » de Ludwig Moyzich, responsable local du SD (Sicherheitsdienst - Services secrets allemands) à Ankara sont publiées en 1950, il faudra attendre 1962 pour que Elyesa Bazna (Cicéron) se décide à publier les siennes. Le livre paraîtra sous le titre « Ich war Cicero ». Curieusement l'ouvrage, dans sa première édition, est signé Hans Nogly, journaliste allemand.

E. Bazna réside à Istanbul et vit de petits boulots. Il est désargenté et cherche par tous les moyens à trouver de nouvelles sources de revenus pour faire face à ces nombreux créanciers. En 1960, il décide d'intenter un procès à l'Allemagne fédérale. Nous savons que les nazis rémunérait les services rendus par Cicéron en fausse monnaie. Mais, une action en justice pour obtenir un dédommagement coûte très cher. Impressionné par le succès obtenu par le livre de L. Moyzich, un simple intermédiaire dans l'affaire Cicéron, E. Bazna se décide à écrire ses propres mémoires. Si l'ancien espion a beaucoup de talents dans de nombreux domaines, il n'a rien d'un écrivain. C'est ainsi qu'il se confiera à une journaliste allemand, Hans Nogly. Le livre, rendu attrayant et ne collant pas toujours à la réalité, connaître un immense succès. Il sera traduit dans pratiquement toutes les langues du monde et vendu comme un excellent roman d'espionnage.

Il sera traduit en version anglaise sous le titre « I was Cicero » et en version française aux éditions Laffont, 1962, sous le titre « Signé Cicéron ».
François Kersaudy note que les trois versions présentent de nombreuses différences tout comme le livre de Moyzisch.

Et pour illustrer nos propos, ci-dessous quelques couvertures de l'ouvrage.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 677 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur L'affaire cicéron

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes