Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


Le site "Free French"
 
 
 
 Modérateur du livre
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


Edition du 30 octobre 2011 à 10h20

Freefrench / Jacques Ghémard

En réponse à
-1pochede Lorient de brangolo

Des ex-maquis, devenus la 19eme DI de Daniel Laurent le dimanche 30 octobre 2011 à 06h33

Bonjour,
Extrait d'un article qui sera dans le prochain numero de l'Histomag'44 :
LA POCHE DE LORIENT :
Durant les 277 jours que dure la « Poche de Lorient », environ 70 000 combattants Allemands, Américains et Français se firent face.
Pour les forces américaines, les effectifs étaient très réduits dans la mesure où seule la 94ème Division d’Infanterie US reste en Bretagne, partagée entre Lorient et Saint Nazaire, toutes les autres unités américaines ayant fait demi-tour et s’étant ruées vers l’Est. Environ 4 000 hommes de la 94ème étaient à Lorient, les forces d’encerclement étant essentiellement composées des ex-FFI/FTPF de la 19ème Division d’Infanterie.
La 19ème Division d’infanterie :
QG : Général Borgnis-Desbordes
- 41ème RI (Lt col Duranthon puis Le Bideau)
- 71ème RI (Lt col Languillaire)
- 118ème RI (Lt col Faucher puis Jouteau)
- 10ème RAD (Lt col Vermeil de Conchard)
- 119ème groupe de FTA (Chef esc. Cassagnou puis Thébault)
- 19ème Dragons (Col Adol puis Lt col d'Ornant)
- 81ème Bataillon du génie (chef Bn Pagès)
- 81ème Cie mixte de transmissions (Cap Joubaud)
- Train divisionnaire : 89ème Cie de QG, Cies de transport 189 et 289, groupe de transport 551 (devenu 619) (chef esc. Bossard)
- 19ème bataillon médical (Médecin Cdt Maheo puis Lacombe)
- 119ème Cie de réparations divisionnaire (Cap Renous puis Lt Manach)
- 19ème groupe d'exploitation (S-lt Dufour)
En septembre 1944, à Rennes, le général Borgnis-Desbordes commence à rassembler les formations qui entreront dans cette division. Les unités FFI alors en plein combat dans la poche de Lorient sont successivement regroupées pour former, dans l'ordre temporel, les 71ème RI, 118ème RI, 19ème Dragons, 41ème RI, 10ème RAD et 8ème BG.
En dehors des unités FFI composantes que nous verrons ci-dessous, il est à noter que d'autres vinrent renforcer la division par la suite, comme le corps franc de l'air Valin de la Vaissiere (ex 1er Rgt. aéroporté du Loir et Cher) et le 4ème régiment de fusiliers marins.
Ces Unités FFI sont à l'origine de la division :
Côtes du Nord :
1er, 2ème, 3ème, 4ème, 6ème, 7ème, 8ème, 9ème, 13ème, 15ème, 16ème bataillons FFI.
Finistère :
1er rangers FFI, 1er et 17ème bataillons FFI, batterie FFI du Finistère.
Ille-et-Vilaine :
1er Bn FTP, 2ème et 3ème Bataillons FFI.
Morbihan :
1er, 3ème, 8ème, 9ème, 10ème, 11ème, 12ème bataillons FFI, 5ème, 11ème Bn FTP, 2ème batterie FFI du Morbihan, Cie de génie - transmissions FFI du Morbihan.

*** / ***

lue 3986 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 les transmissions ffi en 45 de patrick le mignan 29 août 2014 16h41

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Freefrench

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes