Hors-série n° 12 : WEHRMACHT 1946 - L'arsenal de la dernière chance - Ligne de Front - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


1900 / 2000 : un sicle de guerre terrestre : analyse, documents et tmoignages
 
 
 
 Modérateur du livre
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Ligne de Front / Y. Kadari, V. Bernard (et alii)

 

Hors-série n° 12 : WEHRMACHT 1946 - L'arsenal de la dernière chance de Francis Deleu le mardi 29 mars 2011 à 15h44

Quel aurait été le visage de la Wehrmacht en 1946 si la Seconde Guerre mondiale s’était prolongée d’un an ? C’est à cette question, faisant habituellement l’objet des fantasmes les plus délirants, que se propose de répondre rigoureusement la rédaction de Ligne de Front au travers d’un hors-série découpé en quatre chapitres, chacun consacré à l’une des branches armées de la Wehrmacht :
- Une Heer confrontée à l’immense supériorité numérique de l’ennemi mais misant sur ses atouts technologiques pour reprendre l’initiative : des fantassins épaulant leurs fusils d’assaut Sturmgewehre 44 pour opérer aux côtés de Panzer lourds à même de poursuivre le combat de nuit au moyen d’équipements infrarouges leur permettant de s’affranchir de la suprématie aérienne alliée. Tenir de jour les Jabos à l’écart du champ de bataille à tous les échelons, du lance-roquettes antiaérien Luftfaust manié par le simple Landser au bitube de 5,5cm du Flakpanther Super Coelian, et « casser » du Josef Stalin à l’aide de lance-roquettes Panzerfäuste dernier cri ou de Jagdpanzer E‑100 Krokodil, voici les deux axes de réflexion entamés par les éminences grises de l’armée de Terre au début de 1945.

- Une Luftwaffe résolument tournée vers les avions à réaction : des chasseurs diurnes et nocturnes performants chargés de balayer les quadrimoteurs alliés du ciel allemand en complément d’une Flak dotée de missiles sol‑air, mais aussi des bombardiers à long rayon d’action dont la tâche serait de porter la guerre sur le territoire ennemi, si besoin en y larguant des armes de destruction massive.

- Une Kriegsmarine dépourvue de bâtiments de ligne et réduite au rang de « poussière navale » composée de dizaines de petites unités côtières adaptées aux attaques-éclair à la torpille, mais dont l’épine dorsale reposerait sur des U‑Boote de nouvelle génération, les redoutables Type XXI et XXIII ultrasilencieux et jouissant d’une très grande autonomie.

- La recherche d’une dissuasion par la réorientation de la recherche scientifique désormais entièrement portée sur les missiles intercontinentaux, l’arme atomique, mais également sur la bombe radiologique.

Avec ce numéro hors-série de Ligne de Front, mitrailleuses MG‑45, lance-roquettes Panzerfäuste 250, Panzer E‑100, jets Focke-Wulf Ta 183, ailes volantes Ho XVIII, missiles air-air Kramer X‑4, sous-marins Type XXI, Tragflügelboote (hydroptères), missiles intercontinentaux A9/A10 n’auront plus de secret pour vous !

*** / ***

lue 3719 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes