Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


[ 1939-45, AU JOUR LE JOUR ]
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Histoire(s) de la Dernière Guerre / collectif

En réponse à
-1Au sommaire du n° 8 de Francis Deleu

Ricard ou Whisky ? de Francis Deleu le samedi 06 novembre 2010 à 20h50

Bonsoir,

Petite détente du week-end.

"Histoire(s) de la Dernière Guerre" fait décidément des choix judicieux et parfois surprenants en proposant des articles sortant des sentiers battus. Ainsi sous la rubrique "Vie quotidienne", il est question de la boisson préférée des méridionaux sous le titre : "Vichy décrète la prohibition - 23 août 1940, quand le pastis rit jaune" [1].
Pour combattre l'alcoolisme, l'un des cinq piliers de la Révolution nationale, Vichy ne trouve rien de mieux que de prohiber les pastis anisés dont le Ricard.

Vichy aurait-il oublié la maxime d'un grand philosophe marseillais totalement inconnu :
L'homme amoureux vit d'amour et d'eau fraîche. Une fois marié, il ajoute du Ricard !
Conclusion : la première cause de l'alcoolisme en France c'est la femme.
Et le whisky ?
L'article "Joseph Patrick Kennedy - L'ambassadeur de la controverse", signé par François Kersaudy relate les tribulations de cette personnalité peu ragoûtante. Au détours d'une phrase à propos des sombres intrigues de l'ambassadeur, Kersaudy écrit : [...] ses manœuvres tortueuses pour faire assurer par une marine marchande entièrement au service de l'effort de guerre le transport vers les Etats-Unis du whisky Haig & Haig [...]

Il faut savoir que Kennedy était l'importateur exclusif, pour l'ensemble de l'Amérique du Nord, du whisky "Haig & Haig" mais aussi "John Dewar & Sons" ainsi que du gin "Gordon's Dry".
Kennedy n'aurait-il pas eu l'idée de proposer un deal à Pétain qui appréciait les Américains : pastis contre whisky ?

Bien cordialement,
Francis.

[*] L'article est signé par Nicolas Anderbegani, enseignant en Histoire-Géo. Il contribua à un ouvrage collectif consacré à Paul Ricard "Paul Ricard et le vrai pastis de Marseille", éditions Jean Laffite, 2009.

*** / ***

lue 1252 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Histoire(s) de la Dernière Guerre

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes