Infiltration de la Résistance Lyonnaise - Présumé Jean Moulin - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Présumé Jean Moulin / Jacques Baynac

En réponse à
-1Le Résistodrome de Serge Desbois

Infiltration de la Résistance Lyonnaise de Serge Desbois le vendredi 27 août 2010 à 10h02

Pour infiltrer la Résistance, les Allemands utilisent des « Indics » français ou des Allemands possédant parfaitement la langue française. En voici quelques uns opérant à Lyon :

- 3 rue des Archers près de la place des Célestins, un « Indic » Larose tient le Capucin-Bar. Sa maîtresse fait du streap-tease et coopère..

-9 rue Grenette, siège de la ligue anti-bolchevique, un curieusement nommé Chouchoud opère avec sa maîtresse

-21 rue de Bonnel, il y a un nommé Dr Krechler qui dirige soit-disant, un groupe d’action « pour la justice sociale » Lorsque les propriétaires ont récupéré l’appartement à la libération, il y avait du sang sur les murs.

-34 rue Neuve officie Evans, alias Heintz Eckert, alias Charles Dubois né à Mannheim mais parlant parfaitement français, émanation de l’Abwerh de Dijon et du colonel Reile de l’hotel Lutétia à Paris. Il a dépisté toute sorte de réseau en Normandie, (affaire de Vomécourt) et il débarque en 1943 à Lyon pour s‘ attaquer aux dirigeants de la Résistance. Il utilise une profusion d’agents doubles : l’inspecteur de police Moreau, Le Berquier, Meusburger, Chazal . Sa maîtresse (il en a plusieurs) Claire Tettinger a infiltré le Service de Renseignement du MLN et a fait arrêter 27 personnes.

- Il y a « le groupe des 80 » C’est le parti de Doriot. Beaucoup de ses partisans sont des agents simples ou doubles. Celui qui est le plus reconnaissable est « Gueule Tordue ». On le retrouve au siège de l’École de Lyon mais on le retrouve aussi 60 Boulevard des Belges au siège de l’Obersturmfürher Möritz spécialiste en manipulation.

-75 rue Chaponnay. Réception de la ligue antibolchevique avec Mayol de Luppé, Knabb du KDS etc.

-Place Tolozan au dessus du café Lamour au dernier étage, domicile de la « Joe ». Chez cette femme, réunion des voyous du Mouvement national antiterroriste.

-Enfin il y a les solitaires comme Saumandre .

Etc.etc.

Les Résistants sont immergés dans les mouvements « antiterroristes »

*** / ***

lue 4702 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes