Moisissures - Présumé Jean Moulin - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 16 août 2010 à 15h05

Présumé Jean Moulin / Jacques Baynac

En réponse à
-1La tombe de Hardy de Serge Desbois

Moisissures de Nicolas Bernard le lundi 16 août 2010 à 15h03

> Un simple caveau sans monument funéraire piqué de
> moisissures, une plante adventice, quelques pots de fleur
> vieux et vides, voici ce qui reste de la tombe de Hardy.

"La trahison est une moisissure verte et douce, comme le duvet, elle ronge en silence et par l'intérieur" (Francis Blanche).

Extrait du Rapport du chef de l'Office central pour la Sécurité du Reich, Ernst Kaltenbrunner, au Ministre allemand des Affaires Etrangères, Joachim Von Ribbentrop (29 juin 1941) :

"Hardy a pu, en raison de ses amples déclarations et de sa volonté de collaborer, être employé déjà plusieurs fois avec succès pour des rendez-vous [...] Au cours d'un "jeu d'agent" (Agentenspiel) réalisé avec lui, l'Einsatzkommando de la Sipo-S.D. de Lyon [...] afin de combattre l'Armée Secrète, a réussi à mettre la main, à Lyon, sur une réunion de personnes dirigeantes des M.U.R. [Mouvements unis de la Résistance] et de l'A.S. et a arrêté à cette occasion les personnalités suivantes [suit la liste des Résistants arrêtés à Caluire, qui ne comprend notamment pas le nom de Jean Moulin, ni son nom de code, probablement dans la mesure où il n'a pas encore été identifié à la date de l'envoi du rapport S.S. qui servira de fondement à celui de Kaltenbrunner]."


Extrait du Rapport rédigé par Ernst Dunker, chef de la Sipo-S.D. de Marseille, en date du 19 juillet 1943 (Rapport Flora, p. 30-31 de la version française) :

"Multon a ainsi rendu possible l'arrestation, dans le train de Paris, et la remise à la Section de Lyon, de DIDOT [René Hardy], Chef national de la section Sabotage du M.U.R. qui, utilisé par la suite comme contre-agent par la Section de Lyon, a fait arrêter le 25 juin 1943 [sic : le 21 juin 1943] au cours d'une réunion à Lyon MOULIN Jean (alias MAX, alias REGIS), Délégué personnel de De Gaulle, Président du Comité directeur du M.U.R., ainsi que 5 chefs du M.U.R."


A ce propos, puisque ce fil s'inscrit dans la présentation de Présumé Jean Moulin, il convient de rappeler qu'un petit débat m'a opposé à son auteur, Jacques Baynac, sur le rapport Kaltenbrunner en mars 2007, discussion qui s'est vite révélée intenable pour lui (pas de surprise), ce qui ne l'avait pas empêché de multiplier à mon égard les allégations injurieuses.

Il semble que ce fiasco, de sa part, ait été à l'origine de son départ précipité du forum. Jacques Baynac n'en a pas moins profité de mon absence pour revenir en force sur cet espace l'année suivante... et se faire rétamer (pas d'autre mot) par un historien, Thomas Rabino (voir le débat). Non sans avoir, comme précédemment, sombré dans l'injure.

*** / ***

lue 2850 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes