Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


[ 1939-45, AU JOUR LE JOUR ]
 
 
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Histoire(s) de la Dernière Guerre / collectif

 

Au sommaire du n° 6 de Francis Deleu le mercredi 07 juillet 2010 à 18h16

Passeur d'histoire

Stéphane Hessel raconte
Stéphane Hessel, né allemand (d’un père juif et d’une mère luthérienne) en 1917 [...] a été [...] un jeune lettré ballotté entre deux pays. Ayant choisi la France, il a embrassé un destin exceptionnel [...]. À bientôt 93 ans, Stéphane Hessel est de nos jours couramment appelé dans les médias pour y défendre la cause des sans-papiers, des mal-logés, des Palestiniens de Gaza ou de l’aide au tiers-monde. En deux entretiens dans son appartement du quatorzième arrondissement (16 octobre 2009 et 22 mai 2010), il nous parle avant tout de la Seconde Guerre mondiale et de son expérience de jeune adulte dans une France hébétée par sa défaite, en juillet et août 1940.
Entredien avec François Delpla.
Société

Les Indiens d'Amérique du Nord - A la veille de la Seconde Guerre mondiale - De la spoliation au début de la reconnaissance.
Lorsque les États-Unis entrent dans les deux conflits mondiaux, les Indiens sont impliqués de différentes façons dans l’effort de guerre, se soumettant massivement à la conscription et s’engageant avec patriotisme. On estime à près de 17 000 le nombre de combattants indiens dans l’armée au cours de la Première Guerre mondiale et à 44 000 pour la Seconde Guerre mondiale. Sans compter les milliers d’hommes et de femmes qui quittent les réserves pour travailler dans les usines de matériel militaire et les industries connexes ainsi que les divers investissements et donations faites, notamment à la Croix-Rouge. Cette présence importante représente le plus haut pourcentage jamais atteint d’un groupe ethnique dans l’armée par rapport à la population totale aux États-Unis.
par Fabrice Delsahut.
DOSSIER - Vatican : des années sombres aux années noires
par Vincent Bernard.
- Le spectre de l'ambivalence - Le Saint-Siège et l'Allemagne Nationale-socialiste.
L'article explicite la compréhension des événements de l’Allemagne nationale-socialiste qu’ont eue les représentants diplomatiques du Saint-Siège à Berlin et le tableau qu’ils en ont tracé à l’usage de leurs supérieurs de la Ville éternelle.
par Jean-Thomas Nicole.
- Pie XII face à la guerre
Lorsque Eugenio Pacelli devient Pie XII le 2 mars 1939, la situation internationale est gravement tendue, l’avidité territoriale nazie lorgnant vers la Bohême-Moravie. « Cardinal-diplomate » devenu pape, Pie XII est donc confronté dès les débuts de son pontificat aux tourments politiques qui assombrissent mois après mois le ciel d’Europe. Quelle est sa position face aux régimes totalitaires et face aux premières épreuves de la guerre ?
par Nicolas Anderbegani

Les chroniques de juillet 1940

Armistice

Les « France » de l’Armistice - France occupée, France démembrée - Zone libre, occupée, interdite, réservée ... en 1940
« On ne note aucun changement dans l’attitude des autorités d’occupation [qui] savent d’ailleurs reprendre au bout de quelques semaines, par voie détournée, les légers avantages qu’elles ont pu accorder. On ne constate, au total, aucune manifestation d’un désir de rendre le poids de l’Occupation plus léger. » ( Synthèse des rapports préfectoraux pour la Zone occupée - Décembre 1940 )
par Vincent Bernard.
La guerre

Mers El-Kébir - La Grande-Bretagne rentre en guerre
Page de la Seconde Guerre mondiale hautement sensible s’il en est, même soixante-dix ans après les faits, le drame de Mers el-Kébir n’a, à l’exception des travaux d’Hervé Coutau-Bégarie en 1994, que trop peu retenu l’attention des historiens français. Les 1 275 marins français tombés sous les coups de la Force H de l’amiral Somerville en ce 3 juillet 1940 constituent toujours un sujet brûlant qui a longtemps mis à mal les relations franco-britanniques. Après avoir rassemblé d’importantes archives, l’historien François Delpla corrige ici les préjugés les plus fréquents, après avoir résumé les événements.
par François Delpla.
Occupation

Les territoires occupés par les forces armées italiennes : juin 1940 - novembre 1942
À l’issue de la brève bataille des Alpes de juin 1940, abordée dans cette revue par David Zambon [cf. Histoire(s) de la Dernière Guerre n° 5], les forces armées italiennes sont parvenues à occuper 840 km2 du territoire français.
par Jean-Louis Panicacci.
Résistance

La « Proto - Résistance » - L'aurore du combat clandestin
Été 1940. La France est vaincue. Au terme de semaines chaotiques, les divisions du IIIe Reich ont terrassé une armée considérée comme invincible, plongeant le pays dans l’abîme.
par Thomas Rabino.

Les chroniques d'août 1940

La guerre

Comment la Luftwaffe a perdu la Bataille d'Angleterre
Bien que les Allemands n’aient jamais admis avoir perdu la bataille d’Angleterre, force leur fut d’admettre qu’ils n’ont pas réussi à sortir la Grande-Bretagne de la guerre, d’une manière ou d’une autre, ce qui était pourtant le but recherché lors des affrontements de l’été 1940. Cela est d’ailleurs d’autant moins compréhensible qu’ils avaient bien des atouts pour remporter la victoire.
par Christian-Jacques Ehrengardt.

Personnalité

Herman Göring - "Premier paladin du führer"
Entre vie de satrape, servilité politique, incompétence militaire et quête permanente d’honneurs et de gloire, portait « au vitriol » d’Hermann Göring à l’heure de la bataille d’Angleterre…
par François Kersaudy.

Colonies

La première victoire de la France Libre - Août 1940 : l'AEF rejoint De Gaulle
Au début de l’été 1940, le général de Gaulle ne peut se prévaloir, à l’inverse des gouvernements belge ou hollandais à Londres, ni de la légitimité unanimement reconnue d’un gouvernement en exil, ni de la moindre souveraineté territoriale. Le ralliement d’une partie de l’empire colonial à sa cause représente un enjeu prioritaire et décisif pour l’avenir de la France libre.
par Vincent Bernard.

Magazine
- À lire (rubrique assurée par Nicolas Bernard et Thomas Rabino)

- À lire - section jeunesse (rubrique assurée par Rolande Causse)

- Cinéma : Casablanca - Un monument du 7e art.
par Jérémy Ferrando.

- La guerre en photos : La Bataille d'Angleterre

*** / ***

lue 2530 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Un article inédit ! de Francis Deleu 07 juil. 2010 21h11

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Histoire(s) de la Dernière Guerre

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes