Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

La France et les Juifs / Michel Winock

 

Les cris d'indignation de Georges Bernanos de Francis Deleu le mardi 19 janvier 2010 à 21h32

Bonsoir,
Si près des trois quarts des juifs de France ont été sauvés de la déportation, ce n'est pas grâce à Vichy, mais malgré Vichy
Michel Winock, La France et les Juifs, au sous-chapitre "Les Justes" (p. 258)
Parmi ceux qui se sont opposés aux arrestations, Winock cite Georges Bernanos qui pourtant ne cachait pas son antisémitisme, qui pourtant s'affirmait comme disciple de Drumont.... et qui pourtant s'indigne des compromissions pétainiste et de ses criminelles complicités avec l'Allemagne.
Le 1er juin 1943, lors de la déportation de Paul Reynaud, Edouard Daladier et Georges Mandel, le journal clandestin Libération publie ses cris d'indignation.
J'ai toujours tenu Reynaud ou Daladier pour deux pauvres types, mais vous les avez sacrifiés à l'ennemi, cela suffit, la France les couvre maintenant de son manteau. Vous êtes tellement bêtes, que vous avez rendu ces politiciens sacrés à tout homme de coeur, oui, la majesté de la France les couvre, vous paierez cher le mal que vous leur avez fait. Quant à Mandel, vous vous dites peut-être, que n'ayant jamais montré beaucoup de goût pour les Juifs, je ne parlerai pas de celui-là ? Détrompez-vous. C'est lui que vous haïssez le plus, vous et vos maîtres. A ce titre, il m'est mille fois plus sacré que les autres. Si vos maîtres ne nous rendent pas Mandel vivant, vous aurez à payer ce sang juif d'une manière qui étonnera l'histoire - entendez-vous, chiens que vous êtes - chaque goutte de ce sang juif versé en haine de notre ancienne victoire nous est plus précieuse que la pourpre d'un manteau de cardinal fasciste - est-ce que vous comprenez ce que je veux dire ? Après avoir mis vos prestiges et vos agents sous la protection d'Hitler, est-ce que vous croyez encore les sauver grâce à la vertu de certains principes que vous vous vantez de défendre. Oh, votre cause est désormais trop désespérée pour que nous soyons tentés de vous haïr, nous aurions plutôt envie de vous plaindre.
Et faut-il encore le rappeler aux idolâtres de Pétain : Si près des trois quarts des juifs de France ont été sauvés de la déportation, ce n'est pas grâce à Vichy, mais malgré Vichy

Bien cordialement,
Francis

*** / ***

lue 968 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur La France et les Juifs

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes