Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 24 décembre 2009 à 10h33

Vichy dans la "Solution finale" / Laurent Joly

En réponse à -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1allons David... de 13emeDBLE

Il n'y a pas que le militaire de d.zambon le jeudi 24 décembre 2009 à 10h30

Cédric, excuse-moi mais je ne comprends pas ce que tu veux me dire en écrivant "Allons David, ne te laisse pas prendre par une argumentation aveuglée idéologiquement...". Je ne crois pas être aveuglé par quoi que ce soit à ce propos, et cela sous-entendrait que l'on est "suspect" si l'on considère que les Alliés auraient pu "faire plus" sur ce sujet sensible. Militairement, je sais bien que toute action de poids contre les déportations et les massacres relève de la pure utopie. Ce que j'ai du mal à comprendre en revanche, si les Alliés étaient au courant de la chose en haut lieu, c'est que, sauf erreur de ma part, jamais les chefs d'Etat n'ont alerté le monde; en parallèle, on accuse Pie XII de ne pas l'avoir fait. En écrivant ces lignes, je n'entends ni accuser ni dédouaner qui que ce soit, mais si certains pensent (a priori, ils sont nombreux) que l'opinion publique mondiale, catholique allemande en particulier (en dehors de tout antijudaïsme catholique, qui a tout de même des limites), aurait pu faire pression sur les planificateurs de la Solution finale, ne crois-tu pas que la voix d'un F.D Roosevelt ou d'un Churchill aurait eu le même poids, pour le monde? Certes, on pourra toujours arguer que les nazis, dans ce cas, nieraient tout en bloc en montrant du doigt une "honteuse propagande". Mais en attendant, rien n'a été fait. Même si j'enseigne dans un établissement catho sous contrat, je ne suis pas un guelfe (j'extrapole &;-) ) pour autant, mais en ces temps de "béatification", je trouve qu'il est facile de montrer du doigt un pape, sans recontextualiser les faits, et lui portant des reproches que l'on pourrait formuler à d'autres du même rang (celui de chef d'Etat). D'ailleurs, je ne sais plus qui sur ce forum a publié des paroles de S. Klarsfeld qui vont dans ce sens.

*** / ***

lue 786 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 je t'ai déjà répondu... de 13emeDBLE 24 déc. 2009 12h21

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Vichy dans la "Solution finale"

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.24 s  5 requêtes