Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

La France et les Juifs / Michel Winock

 

De Gaulle "enjuivé" de Francis Deleu le mercredi 18 novembre 2009 à 15h35

Bonjour,

Le général de Gaulle, le "rebelle" ainsi que la France Libre furent rapidement prétexte pour entretenir la haine antisémite que se partageaient aussi bien les admirateurs de Pétain à Vichy que les collaborationnistes de Paris.
Le général de Gaulle est dépeint comme l'homme des Juifs qui ont voulu la guerre et défendent leurs intérêts face à Hitler. Petit florilège :

- Ci-dessous, l'une des célèbres affiches de l'Institut d'Etudes des Questions Juives qui représente un képi, le visage caché par un micro, entouré par les habituelles caricatures de Juifs. En haut de l'affiche :"Le vrai visage de la France libre", au centre le fac-similé d'un télégramme adressé au grand rabbin de New York et en exergue : "Le général Micro, fourrier des juifs"

Les journaux ne sont pas en reste.

- Brasillach dénonce "les hurlements des Juifs de la radio de Londres". Plus étonnant lorsque l'écrivain décrit Léon Gambetta [*] comme "un juif gaulliste avant l'heure".

- Drieu de la Rochelle note dans son Journal : "De Gaulle est un maître de cérémonies embauché par les Juifs pour agrémenter leur rentrée en France".

- Georges Suarez dans un éditorial de janvier 1943 : "Il est logique que M. de Gaulle se proclame l'ennemi de l'Axe et le partisan de la République, l'un n'allant pas sans l'autre, quand on sait que sa maigre troupe n'est guère plus qu'un ramassis de Juifs, de francs-maçons et de parlementaires déchus".

Bien cordialement,
Francis.


[*] Défenseur de la république contre la restauration monarchique, Gambetta peut être considéré comme le père fondateur de la IIIème République. (Drumont le désignera comme "l'inventeur de la République juive").

*** / ***

lue 3891 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur La France et les Juifs

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes