Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre


Edition du 09 août 2013 à 21h12

L'amiral Canaris / Ian Colvin

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1eh bien c'est réussi ! de françois delpla

Navarre de Serge Desbois le mardi 07 avril 2009 à 09h23

Résumons-nous :

Le général Navarre a fait presque toute sa carrière dans le renseignement. D’autre part il a toujours été représenté par son entourage comme un homme d’une grande culture. Donc « sichelschnitt » il connaissait.
(Malheureusement à Dien Bien Phu il n’y avait pas adéquation entre le terrain et l’homme, lui qui avait si peu "commandé").

Oui, il avait envisagé, il y a plusieurs mois en 40, que le coup de boutoir se ferait par Sedan avec enveloppement vers Abbeville et Calais.
Encore un passage dans son 2ème Volume :

Or nous n'avions pas — ou plutôt nous n'avions plus depuis que nous avions perdu notre grand agent HE *— d'informateur sûr à cet échelon. Il nous restait bien Lahousen, à qui ses fonctions auprès de Canaris permettaient d'être très bien informé aux hauts échelons sur de nombreuses questions. Mais Canaris n'était pas tenu au courant des études sur le plan d'opérations.
-------------------------------------------------------
Les Allemands ont étudié quatre plans successifs, entre octobre 1939 et février 1940, époque à laquelle fut adopté le plan définitif. Il était donc inévitable que ces hésitations se traduisent chez nous par le recueil de « renseignements d'intention » contradictoires. Mais parmi ces renseignements, ceux indiquant une offensive à travers les Ardennes figuraient en très bonne place et certains pouvaient même permettre d'envisager une manoeuvre de rabattement partant de la région de Sedan en direction du pas de Calais.


En général les militaires écrivent un à deux bouquins dans leur carrière et quant ils parlent, c'est qu'ils ont quelque chose à dire.

* agent HE, encore surnommé ACHE, frère du général Schmidt du grand quartier général de Hitler

*** / ***

lue 1698 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 arguments d'autorité ! de françois delpla 07 avril 2009 09h55
2 Constat autorisé de Francis Deleu 07 avril 2009 14h51
3 en passant... de 13emeDBLE 07 avril 2009 16h35
4 ma preuve par Doumenc de françois delpla 07 avril 2009 17h09
3 Avion allemand tombé en belgique.Suite. de Serge Desbois 08 avril 2009 08h21

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur L'amiral Canaris

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes