Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

L’Armée Française et les Etats du Levant / Maurice Albord

En réponse à -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Mais son nom est dans le mémorial des Français Libre de Jacques Ghémard

Ah !!! les sciences humaines sont imparfaites .... de Ph Guliana le dimanche 10 juin 2007 à 14h33

"Mais son nom est dans le mémorial des Français Libre"

Heureusement !!! Et sur les annuaires suivants. Il a même reçut sa dernière décoration des mains du Général de St HILLIER en 1994.

"Je sens que l'heure de diffusion de l'appel va faire polémique ..."

J'ai retraduit ce qu'il a écrit dans son courrier, 33 ans après les faits. Je n'ai pas donner le nom du commandant qui l'a licencié en 1940 qui est pourtant mentionné. J'ai par contre cité celui qui l'a réintégré dans sa fonction en novembre 1941, le capitaine BADIN et qui en a témoigné.

Concernant les polémiques sur la fiabilité millimétrique des témoignages et des documents, qui sont certes les matériaux des historiens, je vous en livre une bien bonne.

J'imagine la polémique qu'il risque d'y avoir dans 50, 70ans chez nos descendants, s'ils s'aperçoivent de la bourde qu'a faite la Chancellerie dans le registre des Médaillés Militaire signé par F. TISNE à Paris, le 19 déc 1994. C'est mentionné comme suit :

"... Monsieur Georges GULIANA, né le 26 avril 1915, à TIFLIS département d'URSS, est inscrit ......etc...etc

J'espère que les Historiens ne s'arrachent pas trop les cheveux. -)))

C'est bientôt l'anniversaire de l'appel du 18 juin 1940 qui est depuis 2 ans une fête commémorative officielle.

Pour le plus grand nombre cette date représente la Résistance aux fascismes qui amènera la Libération par les américains et les troupes coloniales d'AFN.

Pour moi ce 18 juin 1940 que je commémorerais à LYON (libéré par la DFL) aux côtés du préfet, à un visage, un numéro facile à retenir, une histoire humaine, un Levant qui se déchire toujours, le plus beau des uniformes de combattant "parias", des liens de fraternité d'hommes simple, droit, purs et déterminé qui aimaient la VIE plus que tout et qui nous l'ont transmise.

j'ai lu votre histoire Mr GHEMARD, vous avez toute m'a sympathie, car je mesure aussi la chance que j'ai eu.









mmes parfois incompréhensibles et inaccessibles.

*** / ***

lue 646 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur L’Armée Française et les Etats du Levant

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes