Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

L’Armée Française et les Etats du Levant / Maurice Albord

En réponse à -2
-1Il semblerait bien de Jacques Ghémard

Une déclaration étonnante de Jacques Ghémard le mardi 05 juin 2007 à 23h26

Dans une page de présentation du livre encore mémorisée par Google mais disparue sur le site d'origine (Alapage)

La France installée en Syrie dès 1919, j'ai voulu présenter l'histoire des relations conflictuelles des militaires et diplomates installés à Beyrouth avec une bourgeoisie syrienne désireuse de diriger en toute indépendance son pays. L'année 1939 décela l'incapacité du complexe militaro-diplomatique français de mettre en oeuvre un second front contre l'Allemagne en s'appuyant sur Salonique et la Syrie. La défaite amena certains militaires français à poursuivre le conflit avec les Anglais, devenant ainsi des rebelles avant de rallier de Gaulle grâce au Général Catroux. La politique ambiguë de Darlan au Moyen-Orient provoqua une guerre civile entre vichystes et gaullistes. Celle-ci réglée à l'avantage des gaullistes avec appui britannique, Catroux tenta de gouverner Syrie et Liban en leur donnant une indépendance graduelle et conflictuelle. De Gaulle préoccupé par la libération de la France eut une attitude réservée à l'égard de la décolonisation. Catroux fut seul à posséder une vision concrète de la montée de l'arabisme et du jeu pressant de Roosevelt dans le Golfe Persique. J'ai pu analyser le jeu ridicule des militaires et diplomates français en poste à Beyrouthe, se focalisant en de mini-conflits politique à Beyrouth en 1943, militaire et sanglant à Damas en 1945. Le résultat fut le rejet des Français qui durent évacuer le Moyen Orient.

"devenant ainsi des rebelles avant de rallier de Gaulle grâce au Général Catroux" !!!

Jamais rien lu de tel. De qui pourrait il s'agir ? C'est vrai qu'en juillet ils n'ont pas spécialement entendu parler de De Gaulle mais quand même ensuite rapidement je pense qu'ils sont au courant et ça bien avant l'arrivée de Catroux

Je vous jure que le nom de De Gaulle est sur ce papier (mais dans le plis malheureusement)

*** / ***

lue 643 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Date ? de Laurent Laloup 06 juin 2007 08h47
2 23 juin 40 - Comité de Londres de Francis Deleu 06 juin 2007 12h15
3 C'est peut être une confusion avec de Larminat de Jacques Ghémard 06 juin 2007 15h20
4 A moins que .... de Laurent Laloup 06 juin 2007 16h10
5 Pas mal vu ... de Jacques Ghémard 06 juin 2007 16h30
6 Une heure de Laurent Laloup 06 juin 2007 18h19
1 L'appel du 18 juin à été capté à Beyrouth de Ph Guliana 07 juin 2007 23h42
2 Georges Guliana, l'appel, de Larminat ... de Jacques Ghémard 08 juin 2007 10h15
3 L'Appel du 18 juin capté à Beyrouth de Ph Guliana 10 juin 2007 00h40
4 Mais son nom est dans le mémorial des Français Libre de Jacques Ghémard 10 juin 2007 09h32
5 Ah !!! les sciences humaines sont imparfaites .... de Ph Guliana 10 juin 2007 14h33

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur L’Armée Française et les Etats du Levant

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes