Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre

Les mensonges de la Seconde Guerre mondiale / Philippe Faverjon

En réponse à -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1Jo Kennedy dans Livres de Guerre de René CLAUDE

Des actions de l'IG Farben de René CLAUDE le mardi 31 mai 2005 à 12h24

Francis Nous apprend encore que Jo Kennedy détenait des actions de l'IG Farben :

Joseph Kennedy et son "clan" possédaient un paquet impressionnant d'actions de la "I.G. Farben" On a avancé le chiffre de centaines de millions de dollars. On comprend que la défaite de l'Allemagne aurait signifié la perte de ce patrimoine. En homme d'affaires avisé, Kennedy confia le pactole à un prête-nom helvétique ou si l'on préfère à une société écran; la "Hinterhandel". Lorsque l'empire industriel allemand de la "I.G.Farben" s'écroula, tout ne fut pas perdu pour autant. Des opérations croisées entre "I.G.Farben" et la "BASF" ainsi que la "Hoeschst" avaient été réalisées. Ces deux dernières renaissaient rapidement de leurs cendres tandis que les succursales étrangères de la "I.G. Farben", sous l'étiquette "General Aniline" continuèrent leurs activités.
Contrairement à toute attente, le gouvernement américain décida de confisquer les avoirs de la "General Aniline" en arguant qu'il s'agissait de fonds ennemis. Malgré les réclamations véhémentes des actionnaires de "Interhandel" qui protestaient de leur "neutralité" (le siège social de l' "Interhandel" était établi en Suisse), le gouvernement américain fit la sourde oreille. Comme quoi il y a une morale en politique! .... Euh! Pas pour longtemps ! Lorsque le fils aîné de Joseph Kennedy accède à la présidence des Etats-Unis, le poste de ministre de la Justice est confié à son fils cadet. Et c'est précisément, le département de la Justice qui s'occupa de l'affaire "Interhandel".... dans le sens que l'on devine.


Voilà une autre donne qui éclaire le portrait de ce bien peu ragoûtant personnage !
On attend toujours une synthèse de bonne vulgarisation sur les événements de la Seconde guerre mondiale vécus - et influencés - par les agents du business mondial et de la bourse, au-delà les idéologies...

RC

*** / ***

lue 716 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Mea culpa, j'ignorais tout cela! de Claire 31 mai 2005 14h12
2 Moteur de Livres de Guerre de René CLAUDE 31 mai 2005 17h06
3 Kennedy oui mais aussi USA de Etienne Lorenceau 02 juin 2005 16h56
4 Le poids des minorités allemande et italienne de Claire 02 juin 2005 17h35
4 copie du jerrycan de arcole 02 juin 2005 22h23
5 1° type US et bouchon à levier de jean-paul (jp3z) 04 juin 2019 15h15
6 jerrycan de jp3z 05 juin 2019 11h28

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Les mensonges de la Seconde Guerre mondiale

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes