Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


Le magazine de l'histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires
 
 
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Batailles & Blindés - Collectif
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Combat - Résistance (France)
-

L'un des premiers mouvements de résistance en Zone Sud. Fondé par Henri Frenay. Le mouvement "Combat" est issu de la fusion du MLM (Mouvement de Libération Nationale)d'Henry Frenay et Bertie Albrecht avec le Mouvement des Démocrates Chrétiens "Libertés".


Patton (George S.) - USA
-

En fait, je ne propose pas de définition (vous êtes de bien plus grands spécialistes que je ne pourrais jamais l'être), mais je m'étonne de ne pas retrouver sa trace dans le glossaire...

Note : Le glossaire est en chantier permanent ! N'hésitez pas à participer et à déposer vos définitions ou courtes biographies.

FD


Seconde Guerre Mondiale - SGM
-

Les anglo-saxons écriront WW2 ou WWII pour World Ware Two. Bon à savoir pour une recherche utile sur le Web.


DAK - Deutsches Afrika Korps - Allemagne nazie
-

Au départ la DAK, formée en février 1941 et commandée par Erwin Rommel pour soutenir les troupes de Mussolini, était le quartier général des divisions allemandes opérant en Afrique du Nord (Libye, Egypte et Tunisie). Par la suite, la DAK désignera l'ensemble du corps expéditionnaire allemand dans cette région.


SS - Schutzstaffel - Allemagne nazie
-

"Echelon de protection" ou "Section de protection".
Créée en 1923, la SS est d'abord la garde prétorienne de Hitler. Sous l'impulsion de Heinrich Himmler qui en prend la tête le 6 juin 1929, elle devient la police du Reich. A partir de 1937, la SS est chargée de la gestion du système concentrationnaire.
Himmler portera le titre de "Reichsfürher-SS".

A partir de 1935, la SS se subdivise en différentes branches notamment:
- SS Verfügungstruppe (troupes mises à disposition), organisées militairement et qui deviennent, au début de la guerre, les Waffen SS.
- SS Totenkopf (tête de mort) chargées de la garde des camps de concentration.

Dans ce texte :

Au sommaire du n° 79 de Francis Deleu le samedi 10 juin 2017 à 11h10

+ Les fauves du Dr. Bäke - Raids sanglants sur Oratov, janvier 1944

Alors que l’Armée rouge franchit le Dniepr à la faveur de l’opération « Jitomir-Berditchev », les Allemands constituent un régiment blindé lourd de circonstance censé porter un rude coup aux Soviétiques et à stopper leur élan : le schwere Panzer-Regiment « Bäke », confié à un expert du combat mécanisé, le Dr. Franz Bäke. Équipée de Tiger et de Panther, l’unité va opérer à l’ouest de la poche de Korsun et faire des coupes sombres dans les rangs de l’ennemi à la fin janvier 1944 !
par Stefan Cazenave.
+ Les unités de reconnaissance du DAK - Les yeux de Rommel
Rommel est passé à la postérité comme un spécialiste des débordements. Pour faire effectuer à ses troupes ce type de mouvements difficiles, il sait pouvoir s’appuyer sur des unités de la taille d’un bataillon et spécialisées dans la reconnaissance en profondeur. Ces Aufklärungs-Abteilungen ont pour mission de progresser en avant de l’Afrika Korps et de couvrir ses ailes. Mais avec quel matériel ? Quelles tactiques ? Et quelle efficacité ?
par Benoît Rondeau.
+ Le M4 Sherman était-il un mauvais char ? - Analyse tactique et stratégique du Medium Tank M4 Sherman
Le M4 Sherman est sans conteste l’un des chars les plus emblématiques de la Seconde Guerre mondiale. Construit à des dizaines de milliers d’exemplaires, ce Medium Tank forgera la victoire des armées alliées en Europe. Toutefois, au combat, ses équipages n’ont de cesse de se plaindre de ses performances, et ses adversaires ne le craignent pas vraiment. Analyse d’un engin faisant primer la stratégie sur la tactique pure.
par Laurent Tirone.
+ Arracourt - Victoire tactique, échec opératif ?
La bataille d’Arracourt figure parmi les épisodes les plus fameux de la campagne de l’Ouest de 1944. Durant quatre jours de septembre 1944, deux Panzer-Brigaden tentent de profiter d’une pause contrainte dans l’offensive de la Third Army de Patton sur la rive orientale de la Moselle. Les chars allemands vont alors essayer d’écraser les éléments avancés de la 4th Armored Division défendant la tête de pont établie devant Nancy.
par Vincent Bernard.
+ La bataille de Berry-au-Bac - Le baptême raté des chars français
Le 16 avril 1917, les premiers chars de combat français sont engagés au feu dans le cadre de l’offensive du Chemin des Dames conçue par le généralissime Nivelle. Ce dernier mise sur 40 groupes de blindés pour venir à bout des tranchées allemandes. Hélas, les moyens alloués à l’opération sont réduits, et l’Armée française doit attaquer seule dans un secteur particulièrement bien défendu.
par Sylvain Ferreira.
+ La 9. SS-Panzer-Division « Hohenstaufen » face aux Alliés occidentaux
Dans un rapport daté du 10 décembre 1944, les cadres de la 9. SS-Panzer-Division « Hohenstaufen » font le point sur les tactiques à employer pour s’opposer à une offensive alliée. Les principaux cas de figure sont analysés de manière à faire face à la supériorité numérique ennemie, à la présence des chasseurs-bombardiers ou encore à une opération aéroportée de grande envergure.
par Laurent Tirone.
+ Actu
• OTAN : L’armée de terre envoie 13 VBCI et 4 chars Leclerc
• IRAK : Les artilleurs français ont franchi le seuil des 600 missions
• L’US ARMY s’interroge sur les capacités du char M1 Abrams
• Des missiles balistiques russes Iskander déployés en Syrie ?
• Actualités du livre et du jeu

par Laurent Lagneau.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.11 s  3 requêtes