Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


1900 / 2000 : un siècle de guerre terrestre : analyse, documents et témoignages
 
 
 
 Modérateur du livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Ligne de Front - Y. Kadari, V. Bernard (et alii)
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Abteilung - Allemagne
-

Au sens strict "Abteilung" pourrait se comprendre comme étant la partie d'un ensemble.
Dans la Wehrmacht, le terme prend diverses significations selon son utilisation. Dans la majorité des cas, "Abteilung" signifie "bataillon". Le terme est également utilisé pour désigner un détachement (un détachement d'armée par exemple), une section ou un département.

-

Dans l'armée suisse, à l'instar de la Wehrmacht, le terme désigne aussi un corps de troupe composé de plusieurs unités (compagnies, batteries) mais se traduit en français par "groupe" ("gr art" pour "groupe d'artillerie" [Art Abt / Artillerie Abteilung] ou "gr DCA" pour "groupe de défense contre avions" [Flab Abt / Fliegerabwehr Abteilung), alors que "bataillon (bat)" se traduit en allemand par "Bataillon (Bat)" ("Inf Bat" pour "Infanterie Bataillon" [bat inf / bataillon d'infanterie] ou "Pz Bat" pour "Panzer Bataillon" [bat chars / bataillon de chars).


Combat - Résistance (France)
-

L'un des premiers mouvements de résistance en Zone Sud. Fondé par Henri Frenay. Le mouvement "Combat" est issu de la fusion du MLM (Mouvement de Libération Nationale)d'Henry Frenay et Bertie Albrecht avec le Mouvement des Démocrates Chrétiens "Libertés".


Heeresgruppe - Allemagne
-

Groupe d'armées.


Historiographie
-

Ensemble des documents historiques concernant une période donnée.
(Merci Laurent PP)

-

La recherche, l'établissement et l'analyse en vue d'une synthèse critique de "toutes" les lectures historiennes d'un événement ou d'une période. (Vichy, Indochine, Algérie...)
(Merci René)


Panzer Korps - PZK - Allemagne nazie
-

Corps blindé. Cette dénomination, bien souvent mentionnée à tort dans les écrits concernant les combats de 1940, n'est apparue qu'en Russie, en octobre 1941. Auparavant, les corps blindés portaient la dénomination de Armee Korps (motorisiert) : AK (mot.)


Résistance
-

Henri Michel dans un de ses livres, - Les idées politiques et sociales de la Résistance, PUF, 1954, p.3 - fait une description très vivante, parlant de la Résistance française.

"Le mot Résistance est apparu pour la première fois dans le discours que le général de Gaulle a prononcé à la radio britannique, le 22 juin 1940; il sera repris ensuite par un des premiers journaux clandestins de la France occupée, puis servira de nom à plusieurs mouvements. Il finit par designer tous ceux qui refusaient d'accepter l'armistice et de croire la défaite définitive, et qui luttaient, chacun dans sa sphère et selon ses moyens, pour être délivrés de l'occupation allemande."
(publié par Laurent Boussaton)


Seconde Guerre Mondiale - SGM
-

Les anglo-saxons écriront WW2 ou WWII pour World Ware Two. Bon à savoir pour une recherche utile sur le Web.

Dans ce texte :

Ligne de Front n° 65 de Francis Deleu le vendredi 23 décembre 2016 à 22h22

+ Joukov - Le fossoyeur de la Wehrmacht

De Moscou à Koursk, de Stalingrad à Berlin, un nom s’impose : Gueorgui Konstantinovitch Joukov. Celui que l’on appela le « maréchal de Staline » fut l’homme-clef du front de l’Est et un des acteurs essentiels de la Seconde Guerre Mondiale. Pourtant, en Occident, où la Guerre froide a longtemps orienté l’historiographie, sa personnalité et son parcours sont restés méconnus en comparaison des généraux anglo-saxons et même allemands, qui ont toujours fasciné. Retracer le destin de Joukov, c’est aussi plonger dans les arcanes complexes et impitoyables du système soviétique.
par Nicolas Anderbegani
+ L’impossible alliée - Quel camp pour la Turquie et son armée ?
Avec son vaste territoire de plus de 750 000 km2 peuplé d’environ 18 millions d’habitants en 1940, la Turquie, républicaine depuis 1923, conserve à l’orée de la Seconde Guerre mondiale une position géostratégique privilégiée : fortement amputée des anciennes possessions ottomanes mais préservée par sa révolution interne des drastiques dispositions du traité de Sèvres, jamais appliqué, elle est entre deux mers, entre deux continents, entre Axe et Alliés...
par Vincent Bernard
+ Tiger en Tunisie ! - Le baptême du feu de la Tiger-Abteilung 501
Le baptême du feu du Tiger a lieu dans le nord de l’Union soviétique, à l’orée de l’hiver 1942, lorsqu’une poignée de Panzer lourds est engagée au combat contre les Russes. En revanche, c’est bien à la « 501 » que revient l’honneur de partir en guerre en tant qu’unité constituée complète : compagnies de combat et unités d’appui et de soutien arrivent en Tunisie en plusieurs échelons entre novembre 1942 et janvier 1943.
par Yannis Kadari
+ Opération « Anthropoid » - L'assassinat de Reinhard Heydrich
Le 4 juin 1942, la nouvelle résonne dans le monde comme un coup de tonnerre : Reinhard Heydrich, le « protecteur » de la Bohême-Moravie, l’homme le plus craint du IIIe Reich, a succombé à ses blessures, suite à un attentat survenu dans les faubourgs de Prague quelques jours auparavant. Retour sur cette incroyable opération de la Résistance tchécoslovaque.
par Nicolas Anderbegani
Duce contre Négus - Comment l'Italie vainquit l'Éthiopie
L’invasion de l’Éthiopie par les troupes italiennes en octobre 1935 a été longuement mûrie et préparée par Mussolini qui cherche à donner à cette guerre coloniale un caractère nationaliste, d’une part pour « laver l’affront » de la défaite d’Adua en 1896, et d’autre part pour démontrer la supériorité du fascisme sur tout autre système. À première vue, l’empire du négus Hailé Sélassié semble une proie facile. À première vue seulement...par David Zambon
+ La poche de Kamenets-Podolsky - Le dernier succés de Manstein
À la fin février 1944, le front de la 1. Panzer-Armee du Generaloberst Hube court du nord-est de Tarnopol au nord de Vinnitsa et Shepetovka. Il s’agit de la plus puissante formation blindée de la Heeresgruppe « Süd » de Manstein, même si elle a dû engager son III. Panzer-Korps pour briser l’encerclement d’une partie de la 8. Armee dans la poche de Korsun. Le 4 mars, les Soviétiques lancent une nouvelle offensive d’envergure avec pour objectif l’anéantissement de la 1. Panzer-Armee.
par Sylvain Ferreira.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.07 s  3 requêtes